L'annonce aux bergers (Luc 2, 8 - 14)
par Alexandra Domnec
Retour
Cliquez pour agrandir...
Huile sur toile - Dimension : 65 x 54 cm (15 F)  - Janvier 2010

Le tableau, semaine après semaine    
 Description du tableau       

Voir l'animation réalisée avec ce tableau pour les Maternelles et Primaires de l'Ecole Montalembert

Texte de la Bible   

8 Il y avait dans le même pays des bergers qui vivaient aux champs et montaient la garde pendant la nuit auprès de leur troupeau. 9 Un ange du Seigneur se présenta devant eux, la gloire du Seigneur les enveloppa de lumière et ils furent saisis d'une grande crainte. 10 L'ange leur dit : « Soyez sans crainte, car voici, je viens vous annoncer une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple : 11 Il vous est né aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur qui est le Christ Seigneur ; 12 et voici le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. » 13 Tout à coup il y eut avec l'ange l'armée céleste en masse qui chantait les louanges de Dieu et disait :

14 « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix pour ses bien-aimés. »

(d'après la TOB Traduction Œcuménique de la Bible)

Description : Son et lumière dans la nuit !

1/ Première idéee : Une famille de bergers...

"Tout à coup il y eut avec l'ange l'armée céleste en masse qui chantait les louanges de Dieu et disait :
« Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix pour ses bien-aimés. »"

Que feriez-vous face à un tel événement, même prêts, même prévenus ???

C'est la question que je me suis posée.

Pour répondre, j'ai donc imaginé une famille de 5 personnes
Et chacune présente une réaction.

  • le père : c'est la surprise et l'instinct de protection de son petit enfant affolé
  • la jeune fille, c'est l'accueil de cette nouvelle
  • la mère, c'est l'étonnement et l'écoute
  • le fils, lui dort et n'entend rien...

  


Et pourquoi avoir choisi une famille de bergers ?

"8 Il y avait dans le même pays des bergers qui vivaient aux champs et montaient la garde pendant la nuit auprès de leur troupeau." 

  • Des bergers : parce-que l'ange annonce cette nouvelle aux bergers. A ceux qui gardent leur troupeau pendant la nuit.

  • Une famille : parce que l'ange annonce la naissance d'un enfant

Un enfant qui vient de naître dans le monde.

Et le monde, c'est quoi ?

N'est-ce pas un peu comme une grande famille ?
Avec des personnes et des réactions toutes aussi différentes que dans cette famille de bergers ?

(Pause)

L'adoration des bergers par Gerrit-von-honthorst, 1622
Musique : "Entre le boeuf et l'âne gris"  
 Les Petits Ecoliers Chantants de Bondy

2/ Deuxième idée : chanter pour rester éveillés...

"8 Il y avait dans le même pays des bergers qui vivaient aux champs et montaient la garde pendant la nuit auprès de leur troupeau."

=> Un lien avec hier (Ancien Testament)

Les bergers restent éveillés

Veiller, ce n'est pas si facile. 

Remarque : Je crois que "veiller" dans la Bible signifie continuer à espérer malgré l'épreuve (= la nuit), à se tourner vers la vie, à lutter contre la tentation, contre ce qui tue, abîme ou enferme la vie. Persévérer dans l'attente de la venue de Dieu (créateur de vie) et de Jésus (guide) dans son existence, les "libérateurs de vie". Annoncer qu'ils existent et qu'avec eux tout est possible... Que même du rien (Genèse 1, 1), tout peut être créé ou recréé. 

"40 Il vient vers les disciples et les trouve en train de dormir ; il dit à Pierre : « Ainsi vous n'avez pas eu la force de veiller une heure avec moi ! 41 Veillez et priez afin de ne pas tomber au pouvoir de la tentation. L'esprit est plein d'ardeur, mais la chair est faible. »" (Matthieu 26, 40 - 41 A Gethsémani)

Pour ne pas s'endormir, j'ai imaginé qu'ils jouaient de la musique avec différents instruments.

Dans mes tableaux bibliques j'aime faire des liens avec l'Ancien Testament. Et donc, j'ai trouvé ces instruments dans le Psaume 150 de David. (Tiens, lui aussi était un berger, avant d'être un grand roi.) 

Il s'agit d'un chant pour louer Dieu avec toutes sortes d'instruments. 

Psaume 150

"1 Alléluia !
Louez Dieu dans son sanctuaire ;
louez-le dans la forteresse de son firmament.

2 Louez-le pour ses prouesses ;
louez-le pour tant de grandeur.

3 Louez-le avec sonneries de cor ;
louez-le avec harpe et cithare ;

4 louez-le avec tambour et danse ;
louez-le avec cordes et flûtes ;

5 louez-le avec des cymbales sonores ; louez-le avec les cymbales de l'ovation.

6 Que tout ce qui respire loue le SEIGNEUR ! Alléluia !"

(d'après la TOB Traduction Œcuménique de la Bible)

J'ai représenté ces différents instruments :

  • L'"Aulos" : une flûte grecque, de deux tuyaux
  • Le tambour (tambourin)
  • La harpe "triangulaire" grecque ou "trigonon" 

  

Source du son des instruments : voir le site passionnant "La musique romaine"

3/ Troisième idée : la clef de sol comme Parole universelle

=> Un lien avec aujourd'hui

En général, je fais souvent également un lien avec notre époque. Et le symbole se trouve en bas du tableau, à gauche.

 

Il y a donc : 
  • un cor en forme de G (Le cornu : un instrument en forme de G en bronze utilisé par les romains. Il est l'ancêtre du cor.) 
  • et un bâton de berger.
Et les deux ensemble forment une sorte de "clé de sol". C'est une façon pour moi de représenter l'idée que cette Parole, illustrée par le cor*, est universelle à l'image de cette clé.

Et elle est portée par le berger, le premier Christ à l'image de son père ("L'éternel est mon berger..." Psaume 23), et puis par ceux qui l'on suivi.

C'est une Parole que l'on
écoute, que l'on chante, que l'on reçoit et que l'on peut transmettre, à travers le monde et par tous les temps...


Je vous propose maintenant de voir la "création du 
tableau, semaine après semaine" (2:02 mn)  


(Et merci à la chorale 
St Kizito de Tours "Gloire à Dieux dans les cieux et paix sur la terre"
Haut
© Alexandra Domnec, tous droits réservés - Pour me contacter : alexandra@domnec.com