- Lettre -
Confinement... Noé dans son arche... parallèle ?!!
Etrange voyage...


...

Genèse 6:5 à Genèse 9  
Sur le chemin, 28 avril 2020

Chers amis,

Aux infos, début février, nous apprenons qu'une maladie virale inconnue sévit en Chine, le « coronavirus »
(= « virus / Couronne » ?), bientôt à nos portes, qu'une station de ski, en France serait même touchée... On y croit pas vraiment. Mais déjà on entend des histoires de confinement en Chine, … Et le monde commence à trembler.

« 14 Fais-toi une arche de bois résineux... »
« 21 Et toi, prends de tous les aliments que l'on mange, et fais-en une provision auprès de toi, afin qu'ils te servent de nourriture ainsi qu'à eux... »

Notre appartement se transforme peu à peu en une arche où nous faisons quelques provisions de fortune. Mais le frigo est vite plein et les magasins pleins de pauvres gens qui errent au milieu des rayons vides.

Le 17 mars, notre porte se ferme, c'est le 1er jour de confinement !

« 11 L'an six cent de la vie de Noé, le second mois* , le dix-septième jour du mois, en ce
jour-là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les écluses des cieux s'ouvrirent.
12 La pluie tomba sur la terre quarante jours et quarante nuits. » (Genèse 7, 11 - 12)

* date = 17 Ziv (avril-mai) 600

Je ne sais comment Noé et sa famille ont pu vivre si longtemps leur confinement, dans le noir au milieu de toutes ces bêtes malades, ballottés en tout sens... Pour nous, la vie semble plus douce. Et pourtant !

Et pourtant nous sommes chaque jour submergés de vagues d'informations plus noires et plus horribles les unes que les autres : la peur d'être malade, la peur du lendemain, la crainte de sortir, la peur du prochain... Peu à peu, nous perdons notre liberté, tous nos repères et notre humanité. Le vide s'installe « Covid ». Les piliers s'effondrent les uns après les autres : la science, la politique, la démocratie... Impuissantes... Tout chavire et les colosses s’effondrent. En un jour nos « Babylone » sont figées !

« Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront : Malheur ! malheur ! La grande ville, Babylone, la ville puissante ! En une seule heure est venu ton jugement ! »  (Apocalypse 18, 10)

Et chaque soir à 19h30, on nous annonce de façon brute des chiffres, des stats, des courbes...



1/3 - Haut




Combien de pauvres anonymes sont morts le jour même, seuls ! Tandis que passent comme un flot continu sous nos fenêtres, toutes hurlantes, les ambulances sur la N20...

« 22 Tout ce qui avait respiration, souffle de vie dans ses narines, et qui était sur la terre sèche , mourut. » (Genèse 7, 22)

Mais que pouvons-nous faire ? A part répondre à l'urgence au fil de l'eau, submergés de tâches quotidiennes, essentielles et de devoirs que notre imprimante crachotte toute la journée...
Le soir, on zappe de chaîne en chaîne, cherchant un souffle d'espoir, une brise de légèreté qui pourrait rompre avec cette stupeur collective... Mais s'il n'est pas question du Covid et de toutes ses conséquences désastreuses, on tombe sur une émission « Notre Dame, un an après ! »


« 2 Jésus lui répondit : Vois-tu ces grandes constructions ? Il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit  renversée. » (Marc 3, 2)

Et oui déjà un an ! Le Temple était ébranlé, laissant juste une croix illuminée de lumière au milieu d'un tas de ruine.

« 1 Au chef des chantres. Sur "Biche de l'aurore". Psaume de David. 2 Mon Dieu ! mon Dieu ! pourquoi m'as-tu abandonné, Et t'éloignes-tu sans me secourir, sans écouter mes plaintes ? 3 Mon Dieu ! je crie le jour, et tu ne réponds pas ; La nuit, et je n'ai point de repos... » (Psaume 22, 1 - 3)

<Pause>
(« celah » en hébreu, comme on le trouve
dans les Psaumes, au moment du retournement)

« 1 Dieu se souvint de Noé, de tous les animaux et de tout le bétail qui étaient avec lui dans l'arche ; et Dieu fit passer un vent sur la terre, et les eaux s'apaisèrent. » (Genèse 8, 1)

Fête de Soukkot (= des cabanes) : Mais le rocher tient, le seul repère dans cette nuit, la pierre d'angle de notre cabane si fragile...

« 4 Le septième mois*, le dix-septième jour du mois, l'arche s'arrêta sur les montagnes d'Ararat*. » (Genèse 8, 4)

* date : 17 Etanîm (sept-oct.) 600 - * Ararat = « le fléau est renversé » en hébreu

Et la lumière fut ! Sur ce rocher, comme un prisme, la lumière tombe, et le signe de l'alliance, l'arcen-ciel, resplendit de toutes ses couleurs.

Bien sur, il y a toujours des corbeaux qui tournoient et dénoncent leurs voisins, des voisins qui demandent à leurs voisins de partir... Mais il y a aussi des colombes, des messagers d'espoir, des gens qui soignent en donnant leur vie, des gens qui guérissent, des gens qui aident, qui soutiennent, qui cherchent, qui se retroussent les manches... et des anonymes, tant d'anonymes sur toute la planète qui restent chez eux pour que ce vent destructeur recule...

Fête de Pâques : Puis, nous voici à la semaine de Pâques. Nous apprenons que le plateau est atteint et que la courbe devrait amorcer sa descente.

« 13 L'an six cent un, le premier mois*, le premier jour du mois, les eaux avaient séché sur la terre. Noé ôta la couverture de l'arche : il regarda, et voici, la surface de la terre avait séché. » (Genèse 8, 13)
* date : 1er âbib (mars-avril) 601



2/3 - Haut




Fête de Pentecôte : Enfin, nous apprenons que le 11 mai, non loin de la Pentecôte, nous pourrons sortir !

« 14 Le second mois*, le vingt-septième jour du mois, la terre fut sèche. 15 Alors Dieu parla à Noé, en disant : 16 Sors de l'arche, toi et ta femme, tes fils et les femmes de tes fils avec toi... » (Genèse 8, 14 - 16)

* Date : 27 ziv (avril – mai) 601

La fête de Pentecôte, dans l'Ancien Testament « Chavouot », c'est le don des « 10 Paroles » sur le
Mont Sinaï, et pour les Chrétiens, c'est le souffle, l'Esprit qui descend en chacun, les disciples qui
parlèrent en langue...

Souffle de vie qui a tant manqué en chacun de nous, ...
Paroles d'espérance, de paix et de bénédiction (dire du bon) qui ont tant manqué dans nos vies...
A la « couronne de mort » dont on nous parle à chaque instant, je préfère parler de la « couronne de vie », celle que porte le Christ vainqueur parti pour vaincre !

« Je regardai, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc ; une couronne lui fut donnée, et il partit en vainqueur et pour vaincre. » (Apocalypse 6, 2)

Aux pierres renversées, je pense à Jésus-Christ, notre « Temple vivant » qui en trois jours est ressuscité de la mort...

« 19 Jésus leur répondit : Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. 20 Les Juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras ! 21 Mais il parlait du temple de son corps. » (Jean 2, 19)

Pourvu que nous soyons sa vigne et qu'à l'ivresse de la sortie, nous n'oublions pas Dieu et sa
Parole !

« 20 Noé commença à cultiver la terre, et planta de la vigne. 21 Il but du vin, s'enivra, et se découvrit au milieu de sa tente. » (Genèse 9, 20 - 21)

Et pourvu que son Souffle remplisse nos vides et nos vies !

« Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. » (Marc 13, 31)


Amen


Alexandra Domnec
Peintre de la Bible
plume
3/3 - Haut


Pourquoi cette lettre ?

Retour accueil - Voir d'autres "lettres et poèmes"

Genèse 8:1-3
"Dieu se souvint de Noé..." (Genèse 8, 1 - 3) par Alexandra Domnec

En janvier 2020, la Pasteure de la Paroisse Protestante de Bourg-la-Reine m'a proposé de participer à l'animation d'une école du dimanche, avec pour thème la Genèse. J'ai donc réalisé à cette occasion deux petits films, l'un sur la « création des cieux et de la terre » et l'autre sur « Adam et Eve », une illustration possible de la Genèse en 5 étapes.

Depuis lors, j'ai continué cette aventure avec un film sur « Caïn, Abel et Seth ».

Mais au moment de créer le film sur « Noé », le confinement est arrivé. Les deux histoires, celle de Noé et la nôtre, dans des conditions si exceptionnelles, ont alors trouvées une bien étonnante résonance que j'ai retranscrit dans cette lettre.

Par la suite, j'ai réalisé ce tableau "Dieu se souvint de Noé" à partir des images que j'avais créées pour mon film... une nouvelle approche de la peinture !

Images tirées de mon film :

... Noé Noé Noé Noé Noé  Noé  Noé Noé Noé Noé...


Click here
and choose
your language
   © Alexandra Domnec, tous droits réservés - Mise à jour novembre 2021 - Pour me contacter : info@domnec.com