Montagne des oliviers, pause ! par Alexandra Domnec

 RETOUR ACCUEIL - Présentation du tableau 
Google
Translate
 

L'avancée du jour : "mont" ou "montagne" des oliviers ? (15/07/22)
Alexandra Domnec
Huile sur toile (81 x 65 cm)
Etude des mots et des textes


Le 08/07/22, je me suis étonnée de trouver le mot  "montagne" dans la traduction de certaines Bibles plutôt que "mont" des oliviers.

Et je me suis demandée si cette nuance pouvait avoir une quelconque importance ?

Quelle différence entre "montagne" et "mont" ?


 Recherche rapide sur le mot d'origine en hébreu et en grec

Je reprends donc mes 13 résultats précédents (14/07/22) ayant pour référence l'expression "montagne/mont des oliviers". Une dans l'Ancien Testament et douze autres dans le Nouveau Testament.

Avec le texte de Zacharie, je trouve le mot hébreu "Har".

"Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne (Har) des oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l'orient ; La montagne des oliviers se fendra par le milieu, à l'orient et à l'occident, et il se formera une très grande vallée : Une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, et une moitié vers le midi." (Zacharie 14:4)

"Har" en hébreu = "montagne, mont, élévation...". C'est la forme raccourcie de "Harar"

La première occurence de "Har" est "Les eaux grossirent de plus en plus, et toutes les hautes montagnes (Har) qui sont sous le ciel entier furent couvertes." (Genèse 7:19)

A force de chercher, je trouve deux autres références :

Une chez Samuel (2S 15:30) avec le mot "Ma`aleh" = "montée, pente, ... colline"
Mot qui vient du verbe "'Alah" (racine primaire) = "Monter (Qal)...être élevé (Nifal)... faire élever (Hifil)... être transporté au loin (Hofal)... se lever (Hitpael)"

"30 David monta la colline (Ma'aleh) des oliviers. Il montait en pleurant et la tête couverte, et il marchait nu-pieds ; et tous ceux qui étaient avec lui se couvrirent aussi la tête, et ils montaient en pleurant." (2S 15:30)

"32 Lorsque David fut arrivé au sommet, là où l'on se prosterne devant Dieu, voici, Huschaï, l'Arkien, vint au-devant de lui, la tunique déchirée et la tête couverte de terre." (2S 15:32)
  

Et une chez Ezéchiel (Ezéchiel 11:23) avec le mot hébreu "Har"  

"22 Les chérubins déployèrent leurs ailes, accompagnés des roues ; et la gloire du Dieu d'Israël était sur eux, en haut. 23 La gloire de l'Eternel s'éleva du milieu de la ville, et elle se plaça sur la montagne qui est à l'orient de la ville. 24 L'esprit m'enleva, et me transporta en Chaldée auprès des captifs, en vision par l'esprit de Dieu ; et la vision que j'avais eue disparut au-dessus de moi. 25 Je dis aux captifs toutes les paroles de l'Eternel, qu'il m'avait révélées." (Ezéchiel 11:23)



Avec les textes du Nouveau Testament, je trouve le mot grec "oros" = "montagne, mont, ..."


 Recherche par rapport à la référence "montagne/mont des oliviers" dans les textes bibliques


Que s'y passe-t-il ?

Ce qui attire mon attention, c'est l'idée qu'à chaque fois que Jésus se trouve sur ce mont ou cette montagne, il annonce , il révèle ce qui va s'accomplir.

Il annonce comment trouver l'ânon (Marc 11:1-11...) avant son entrée dans Jérusalem.
Un évènement qui est d'ailleurs lui-même déjà annoncé dans Zacharie (9:9).

"9 Sois transportée d'allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici, ton roi vient à toi ; Il est juste et victorieux, Il est humble et monté sur un âne, sur un âne, le petit d'une ânesse." (Zacharie 9:9)


Plus tard, Jésus répond à Pierre, Jacques, Jean et André qui lui "firent en particulier cette question : 4 Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et à quel signe connaîtra-t-on que toutes ces choses vont s'accomplir ?". Il annonce la destruction du Temple, les signes annonciateurs de la fin, la grande détresse puis la venue du Fils de l'homme (Matthieu 24 ; Marc 13 ; Luc 21)

C'est là aussi qu'ils se rendirent après avoir célébré la Pâque (Cène), que Jésus leur donne rendez-vous à sa résurrection en "Galilée" et qu'il dit à Pierre qu'il va le renier 3 fois.

26 Après avoir chanté les cantiques, ils se rendirent à la montagne des oliviers. 27 Jésus leur dit : Vous serez tous scandalisés ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis seront dispersées. 28 Mais, après que je serai ressuscité, je vous précéderai en Galilée. 29 Pierre lui dit : Quand tous seraient scandalisés, je ne serai pas scandalisé. 30 Et Jésus lui dit : Je te le dis en vérité, toi, aujourd'hui, cette nuit même, avant que le coq chante deux fois, tu me renieras trois fois. 31 Mais Pierre reprit plus fortement : Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai pas. Et tous dirent la même chose. (Marc 14:26-31)

C'est là aussi l'ascension de Jésus (Actes 1:6-12), quarante jours après sa résurrection.

"6 Alors les apôtres réunis lui demandèrent : Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d'Israël ? 7 Il leur répondit : Ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. 8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.
9 Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu'ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux. 10 Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'il s'en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent, 11 et dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l'avez vu allant au ciel.
12 Alors ils retournèrent à Jérusalem, de la montagne appelée des oliviers, qui est près de Jérusalem, à la distance d'un chemin de sabbat." (Actes 1:6-12)


  Haut  
© Alexandra Domnec, tous droits réservés - Publié le 15 juillet 2022 - Google Translate - Pour me contacter : info@domnec.com