Montagne des oliviers, pause ! par Alexandra Domnec

 RETOUR ACCUEIL - Présentation du tableau 
Google
Translate
 

L'avancée du jour : serait-ce un lieu à part ? (16/07/22)
Alexandra Domnec
Huile sur toile (81 x 65 cm)
 De la lumière à l'ombre...

Où sommes-nous ?

A force de lire ces 15 textes, j'ai l'impression que ce mont ou cette montagne des oliviers est plus encore qu'un lieu géographique terrestre. Je crois qu'il s'agit d'un "haut lieu" d'un "lieu élevé" et "à part"... Un lieu de relation à Dieu, où l'on se prosterne devant lui... un lieu d'inspiration, d'élévation et révélation (vision) en étroite relation avec l'Esprit de Dieu.

"30 David monta la colline (Ma'aleh) des oliviers. Il montait en pleurant et la tête couverte, et il marchait nu-pieds ; et tous ceux qui étaient avec lui se couvrirent aussi la tête, et ils montaient en pleurant." (2S 15:30)
"32 Lorsque David fut arrivé au sommet, là où l'on se prosterne devant Dieu, voici, Huschaï, l'Arkien, vint au-devant de lui, la tunique déchirée et la tête couverte de terre." (2S 15:32)


"22 Les chérubins déployèrent leurs ailes, accompagnés des roues ; et la gloire du Dieu d'Israël était sur eux, en haut. 23 La gloire de l'Eternel s'éleva du milieu de la ville, et elle se plaça sur la montagne qui est à l'orient de la ville. 24 L'esprit m'enleva, et me transporta en Chaldée auprès des captifs, en vision par l'esprit de Dieu ; et la vision que j'avais eue disparut au-dessus de moi. 25 Je dis aux captifs toutes les paroles de l'Eternel, qu'il m'avait révélées." (Ezéchiel 11:23)



Peut-être sommes-nous ici comme aux portes du Royaume, mais une heure avant... un peu comme "des ouvriers de la onzième heure" (Matthieu 20:1-16) ?

"12 Le premier jour des pains sans levain, où l'on immolait la Pâque, les disciples de Jésus lui dirent : Où veux-tu que nous allions te préparer la Pâque ? 13 Et il envoya deux de ses disciples, et leur dit : Allez à la ville; vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau, suivez-le. 14 Quelque part qu'il entre, dites au maître de la maison : Le maître dit : Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples ? 15 Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée et toute prête : c'est là que vous nous préparerez la Pâque. 16 Les disciples partirent, arrivèrent à la ville, et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit; et ils préparèrent la Pâque.

17 Le soir étant venu, il arriva avec les douze. 18 Pendant qu'ils étaient à table et qu'ils mangeaient, Jésus dit : Je vous le dis en vérité, l'un de vous, qui mange avec moi, me livrera. 19 Ils commencèrent à s'attrister, et à lui dire, l'un après l'autre : Est-ce moi ? 20 Il leur répondit : C'est l'un des douze, qui met avec moi la main dans le plat. 21 Le Fils de l'homme s'en va selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l'homme par qui le Fils de l'homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme qu'il ne fût pas né.

22 Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Prenez, ceci est mon corps. 23 Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, et ils en burent tous. 24 Et il leur dit : Ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs. 25 Je vous le dis en vérité, je ne boirai plus jamais du fruit de la vigne, jusqu'au jour où je le boirai nouveau dans le royaume de Dieu.

26 Après avoir chanté les cantiques, ils se rendirent à la montagne des oliviers. 27 Jésus leur dit : Vous serez tous scandalisés ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis seront dispersées. 28 Mais, après que je serai ressuscité, je vous précéderai en Galilée. 29 Pierre lui dit : Quand tous seraient scandalisés, je ne serai pas scandalisé. 30 Et Jésus lui dit : Je te le dis en vérité, toi, aujourd'hui, cette nuit même, avant que le coq chante deux fois, tu me renieras trois fois. 31 Mais Pierre reprit plus fortement : Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai pas. Et tous dirent la même chose. 
(Marc 14:12-31)


Et ce, juste avant de glisser dans la une vallée bien sombre, celle du Cédron*  ("Qidrown" en hébreu = "sombre, trouble"  vient de "Qadar" pleurer, être/devenir sombre), dans un lieu appelé "Gethsémané" (= "pressoir à huile")... un lieu d'épreuve et de tentation... un lieu si "redoutable" (Genèse 28:17)

... un peu comme une "vallée de l'ombre de la mort" (Psaume 23)... Une vallée qui nous emmène vers cette douzième heure, "l'heure du Fils", si terrible (épreuve) et si magifique (résurrection) à la fois ?

"4 Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : Ta houlette et ton bâton me rassurent. 5 Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires ; Tu oins d'huile ma tête, et ma coupe déborde." (Psaume 23:4-5)


Une heure où Jésus nous dit qu'il nous faut veiller et prier : 38 Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible.

"32 Ils allèrent ensuite dans un lieu appelé Gethsémané, et Jésus dit à ses disciples : Asseyez-vous ici, pendant que je prierai. 33 Il prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il commença à éprouver de la frayeur et des angoisses. 34 Il leur dit : Mon âme est triste jusqu'à la mort; restez ici, et veillez. 35 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta contre terre, et pria que, s'il était possible, cette heure s'éloignât de lui. 36 Il disait : Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. 37 Et il vint vers les disciples, qu'il trouva endormis, et il dit à Pierre : Simon, tu dors ! Tu n'as pu veiller une heure ! 38 Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible. 39 Il s'éloigna de nouveau, et fit la même prière. 40 Il revint, et les trouva encore endormis ; car leurs yeux étaient appesantis. Ils ne surent que lui répondre. 41 Il revint pour la troisième fois, et leur dit : Dormez maintenant, et reposez-vous ! C'est assez ! L'heure est venue ; voici, le Fils de l'homme est livré aux mains des pécheurs. 42 Levez-vous, allons ; voici, celui qui me livre s'approche.

43 Et aussitôt, comme il parlait encore, arriva Judas l'un des douze, et avec lui une foule armée d'épées et de bâtons, envoyée par les principaux sacrificateurs, par les scribes et par les anciens. 44 Celui qui le livrait leur avait donné ce signe : Celui que je baiserai, c'est lui; saisissez-le, et emmenez-le sûrement. 45 Dès qu'il fut arrivé, il s'approcha de Jésus, disant : Rabbi ! Et il le baisa. 46 Alors ces gens mirent la main sur Jésus, et le saisirent." (Marc 14:32-46)

Puis de l'ombre à la lumière !

Une heure pour des ouvriers qui ont un rendez-vous en Galilée...

Galilée, en grec "Galilaia" = "Circuit" vient d'un mot hébreu "Galiyl" = "cercle..." (un territoire en Nephtali) qui viendrait de = "Galal" (racine primaire) ="rouler" la pierre...

Première occurence : "Tous les troupeaux se rassemblaient là; on roulait (Galal) la pierre de dessus l'ouverture du puits, on abreuvait les troupeaux, et l'on remettait la pierre à sa place sur l'ouverture du puits." (Genèse 29:3)

Plus qu'une indication géographique terrestre, ce rendez-vous ne serait-il pas un lieu, à l'image d'un cercle... un peu comme "une perle" (Apocalypse 21:21), l'une des des 12 portes de la "Jérusalem céleste", où le "troupeau" boit une eau qui abreuve vraiment ?

 "13 Jésus lui répondit : Quiconque boit de cette eau aura encore soif; 14 mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle." (Jean 4:13-14)


Au final, j'ai tellement cheminé, lu, réfléchi, rêvé et écrit que je n'ai pas avancé sur ma peinture. Mais je sais maintenant où mettre les zones d'ombre et de lumière dans mon tableau...

Et concernant la question : mont ou montagne des oliviers ?

A un moment, il faut choisir !
Je préfère ici le mot "montagne". Je dirais que le nom "mont des oliviers" évoque pour moi davantage le lieu géographique et touristique actuel. Alors que le nom "montagne des oliviers" est à l'image de ce que ce lieu représente pour moi, un espace à part, élevé, spirituel... une haute retraite (Psaume 18:3)... un lieu de rendez-vous dans une autre dimension.

  Haut  
© Alexandra Domnec, tous droits réservés - Publié le 16 juillet 2022 - Google Translate - Pour me contacter : info@domnec.com