Fresque : "Un chemin de foi, un chemin de vie" par Alexandra Domnec

Accueil | Fresque | Art biblique | Abbaye | Rivière | Mer | Fôret | Enfant | Village | FemmeInstants partagés | Chemin d'artiste | Liens sur toile

Présentation   Histoire, semaine après semaine  Lexique
Précédent Cette semaine : De l'eau (28/10/13) => Voir mes notes   Suivant
RETOUR
Huile sur bois de 7 m x 2,60 m, en cours depuis octobre 2013...


Notes

1/ Côté ouest : l'Euphrate

Au pied des 2 oliviers, au coeur de ma freque, quatre fleuves s'écoulent vers les 4 points cardinaux.

cardinaux

Vers l'ouest, j'ai placé symboliquement l'Euphrate*

"10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. [...] 14... Le quatrième fleuve, c'est l'Euphrate." (Genèse 2, 10 / 14)

* "Euphrate" en hébreu signifie "fertilité", avec l'idée de "jaillir, éclater...".

Nous voilà donc aux bords de l'Euphrate, dans la douceur d'une vallée au milieu du monde...

euphrate  euphrate


2/ Axe est/ouest : 2 mers

mer

Aux 2 extremités de l'axe est/ouest se trouvent une mer. Donc, côté ouest, nous voyons une mer apparaître à l'horizon.

"8 En ce jour-là, des eaux vives sortiront de Jérusalem, moitié vers la mer orientale, moitié vers l'autre mer ; il en sera ainsi été comme hiver." (Zacharie 14, 8)




3/
Côté coeur : 2 arbres d'Eden

Les 2 oliviers, au coeur de ma fresque, je les vois un peu comme les deux arbres de la Genèse, au milieu du jardin.

L'un serait l'arbre de la vie et l'autre l'arbre de la connaissance. Mais qui est qui ?

"4 Voilà la généalogie du ciel et de la terre, quand ils furent créés. Au jour où le SEIGNEUR Dieu fit la terre et le ciel, 5 il n'y avait encore aucun arbuste de la campagne sur la terre, et aucune herbe de la campagne ne poussait encore ; car le SEIGNEUR Dieu n'avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n'y avait pas d'homme pour la cultiver. 6 Mais un flot montait de la terre et en arrosait toute la surface. 7 Le SEIGNEUR Dieu façonna l'homme de la poussière de la terre ; il insuffla dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint un être vivant. 8 Le SEIGNEUR Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l'est, et il y mit l'homme qu'il avait façonné. 9 Le SEIGNEUR Dieu fit pousser de la terre toutes sortes d'arbres agréables à voir et bons pour la nourriture, ainsi que l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance de ce qui est bon ou mauvais." (Genèse 2, 4 - 9)

RETOUR
l'arbre de la vie au milieu du jardin,
et l'arbre de la connaissance  

Ils ont une fonction : l'arbre de vie servirait à nourrir et guérir des nations et l'autre à connaître ce qui est bon ou mauvais.

"1 Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau. 2 Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. 3 Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront 4 et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. 5 Il n'y aura plus de nuit; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles." (Apocalypse 22, 1 - 5)

Ils sont identifiés dans des espaces : l'arbre de vie serait au départ dans le jardin d'Eden à l'est* ("Eden" signifiant "plaisir, délices"), puis dans une ville (Jérusalem nouvelle). Tandis que l'autre se trouverait seulement dans le jardin d'Eden.
Ce qui est étonnant
dans cette lecture, c'est que l'arbre de vie est sur les deux bords du fleuve. Comment est-ce possible ?

* "8 Puis l'Eternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé." (Genèse 2,8)

Voir les versets de la Bible qui m'ont inspiré et que j'ai illustré..



 

ANNEXE : L'eau dans la Bible ?

Voici quelques versets de la Bible qui m'ont inspiré

"Où demeures-tu ?" (Jean 1, 38)

"10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras." (Genèse 2, 10)

"2 Il me fait coucher dans de verts pâturages, il me dirige vers des eaux paisibles." (Psaume 23, 2)

"8 En ce jour-là, des eaux vives sortiront de Jérusalem, moitié vers la mer orientale, moitié vers l'autre mer ;
il en sera ainsi été comme hiver." (Zacharie 14, 8)

"14 celui qui boira de l'eau que, moi, je lui donnerai, celui-là n'aura jamais soif :
l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira pour la vie éternelle." (Jean 4, 14)

"6 Il me dit : C'est fait ! C'est moi qui suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin.
A celui qui a soif, je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement." (Apocalypse 21, 6)

><>

Eau, comme ciel, terre, mer... ><> Eau, comme fleuves... ><> Eau, comme boire... ><> Eau, comme heureux...

 

1/ Eau, comme ciel, terre, mer... 

"6 Dieu dit : Qu'il y ait une voûte au milieu des eaux pour séparer les eaux des eaux ! 7 Dieu fit la voûte ; il sépara les eaux qui sont au-dessous de la voûte et les eaux qui sont au-dessus de la voûte. Il en fut ainsi. 8 Dieu appela la voûte « ciel ». Il y eut un soir et il y eut un matin : deuxième jour. 9 Dieu dit : Que les eaux qui sont au-dessous du ciel s'amassent en un seul lieu, et que la terre ferme apparaisse ! Il en fut ainsi. 10 Dieu appela la terre ferme « terre », et il appela la masse des eaux « mer ». Dieu vit que cela était bon. 11 Dieu dit : Que la terre donne de la verdure, de l'herbe porteuse de semence, des arbres fruitiers qui portent sur la terre du fruit selon leurs espèces et qui ont en eux leur semence ! Il en fut ainsi. 12 La terre produisit de la verdure, de l'herbe porteuse de semence selon ses espèces et des arbres qui portent du fruit et qui ont en eux leur semence selon leurs espèces. Dieu vit que cela était bon. 13 Il y eut un soir et il y eut un matin : troisième jour." (Genèse 1, 6 - 13)

RETOUR
Les eaux du haut et du bas

"4 Voilà la généalogie du ciel et de la terre, quand ils furent créés. Au jour où le SEIGNEUR Dieu fit la terre et le ciel, 5 il n'y avait encore aucun arbuste de la campagne sur la terre, et aucune herbe de la campagne ne poussait encore ; car le SEIGNEUR Dieu n'avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n'y avait pas d'homme pour la cultiver. 6 Mais un flot montait de la terre et en arrosait toute la surface. 7 Le SEIGNEUR Dieu façonna l'homme de la poussière de la terre ; il insuffla dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint un être vivant. 8 Le SEIGNEUR Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l'est, et il y mit l'homme qu'il avait façonné. 9 Le SEIGNEUR Dieu fit pousser de la terre toutes sortes d'arbres agréables à voir et bons pour la nourriture, ainsi que l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance de ce qui est bon ou mauvais." (Genèse 2, 4 - 9)

RETOUR
l'arbre de la vie au milieu du jardin,
et l'arbre de la connaissance
de ce qui est bon ou mauvais ?


"1 Dieu se souvint de Noé, de tous les animaux et de tout le bétail qui se trouvaient avec lui dans l'arche ; Dieu fit passer un souffle sur la terre, et les eaux s'apaisèrent. 2 Les sources de l'abîme et les fenêtres du ciel se fermèrent, et la pluie fut arrêtée depuis le ciel. 3 Les eaux se retirèrent de la terre peu à peu ; les eaux diminuèrent au bout de cent cinquante jours. 4 Le dix-septième jour du septième mois, l'arche se posa sur les montagnes d'Ararat. 5 Les eaux allèrent en diminuant jusqu'au dixième mois. Le premier jour du dixième mois, les sommets des montagnes apparurent. 6 Au bout de quarante jours, Noé ouvrit la fenêtre qu'il avait faite à l'arche. 7 Il lâcha le corbeau, qui sortit et revint à plusieurs reprises, jusqu'à ce que les eaux aient séché sur la terre. 8 Il lâcha la colombe pour voir si les eaux avaient baissé sur la terre. 9 Mais la colombe ne trouva pas de quoi se poser et revint à lui dans l'arche, car il y avait de l'eau sur toute la terre. Il tendit la main, la prit et la fit rentrer auprès de lui dans l'arche. 10 Il attendit encore sept autres jours et lâcha de nouveau la colombe hors de l'arche. 11 La colombe revint à lui sur le soir : elle tenait dans son bec une feuille d'olivier toute fraîche ! Noé sut ainsi que les eaux avaient baissé sur la terre." (Genèse 8, 1 - 11)



feuilles d'olivier toutes fraîches

 


 

2/ Eau, comme fleuves...


"10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. 11 Le nom du premier est Pishôn ; c'est celui qui contourne tout le pays de Havila, où l'on trouve l'or 12 — et l'or de ce pays est bon. Là se trouvent aussi le bdellium et la pierre d'onyx. 13 Le nom du deuxième fleuve est Guihôn ; c'est celui qui contourne tout le pays de Koush. 14 Le nom du troisième fleuve est le Tigre ; c'est celui qui coule à l'est de l'Assyrie. Le quatrième fleuve, c'est l'Euphrate. 15 Le SEIGNEUR Dieu prit l'homme et le plaça dans le jardin d'Eden pour le cultiver et pour le garder." (Genèse 2, 10 - 15)


Le quatrième fleuve, c'est l'Euphrate

"3 Le SEIGNEUR sortira et combattra ces nations, comme au jour où il combat, au jour de la bataille. 4 Ses pieds se placeront en ce jour-là sur le mont des Oliviers, qui est en face de Jérusalem, à l'est ; le mont des Oliviers se fendra par le milieu, vers l'est et vers l'ouest, en une très grande vallée : une moitié de la montagne se retirera vers le nord et l'autre moitié vers le sud. 5 Vous fuirez alors dans la vallée de mes montagnes, car la vallée des montagnes s'étendra jusqu'à Atsal ; vous fuirez comme vous avez fui pour échapper au tremblement de terre, aux jours d'Ozias, roi de Juda. Le SEIGNEUR, mon Dieu, viendra — tous les saints seront avec toi. 6 En ce jour-là, il n'y aura pas de lumière ; il y aura du froid et de la glace. 7 Ce sera un jour unique, connu du SEIGNEUR : il ne sera ni jour ni nuit ; mais vers le soir la lumière paraîtra. 8 En ce jour-là, des eaux vives sortiront de Jérusalem, moitié vers la mer orientale, moitié vers l'autre mer ; il en sera ainsi été comme hiver. 9 Le SEIGNEUR sera roi de toute la terre ; en ce jour-là, le SEIGNEUR sera un, et son nom un." (Zacharie 14, 3 - 9)

"1 Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau. 2 Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. 3 Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront 4 et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. 5 Il n'y aura plus de nuit; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles." (Apocalypse 22, 1 - 5)

RETOUR
Au milieu de la grande rue de la ville 
et sur les deux bords du fleuve, un arbre de vie

 


 

3/ Eau, comme boire...

"1 Toute la communauté des Israélites partit du désert de Sîn pour ses étapes, sur l'ordre du SEIGNEUR ; ils campèrent à Rephidim, mais il n'y avait pas d'eau à boire pour le peuple. 2 Alors le peuple chercha querelle à Moïse*. Ils dirent : Donnez-nous de l'eau à boire. Moïse leur répondit : Pourquoi me cherchez-vous querelle ? Pourquoi provoquez-vous le SEIGNEUR ? 3 Là, le peuple avait soif, le peuple maugréait contre Moïse. Il disait : Pourquoi donc nous as-tu fait monter d'Egypte, si tu nous fais mourir de soif, moi, mes fils et mes troupeaux ? 4 Moïse cria vers le SEIGNEUR : Que dois-je faire pour ce peuple ? Encore un peu, et ils me lapideront ! 5 Le SEIGNEUR dit à Moïse : Passe devant le peuple et prends avec toi des anciens d'Israël ; prends aussi ton bâton, avec lequel tu as frappé le Nil, et tu t'avanceras. 6 Quant à moi, je me tiens là, devant toi, sur le rocher, en Horeb* ; tu frapperas le rocher, il en sortira de l'eau, et le peuple boira. Moïse fit ainsi, sous les yeux des anciens d'Israël. 7 Il appela ce lieu du nom de Massa* (« Provocation ») et Meriba* (« Querelle »), parce que les Israélites avaient cherché querelle, et parce qu'ils avaient provoqué le SEIGNEUR, en disant : Le SEIGNEUR est-il parmi nous ou non ?" (Exode 17, 1 - 7)

* "Moïse" ("Mosheh") signifie "sauvé des eaux", "tiré des eaux" ("Quand il eut grandi, elle l'amena à la fille de Pharaon, et il fut pour elle comme un fils. Elle lui donna le nom de Moïse, car, dit-elle, je l'ai retiré des eaux." Exode 2, 10)
* "Horeb" signifie "désert, sécheresse". Il est également un autre nom du Mont Sinaï sur lequel Dieu donna la loi à Moïse.
"Souviens-toi du jour où tu te présentas devant l'Eternel, ton Dieu, à Horeb, lorsque l'Eternel me dit : Assemble auprès de moi le peuple ! Je veux leur faire entendre mes paroles, afin qu'ils apprennent à me craindre tout le temps qu'ils vivront sur la terre; et afin qu'ils les enseignent à leurs enfants". (Deutéronome 4, 10) voir aussi : Nombres 20 ; Deutéronome 8, 15 ; Esaïe 48, 21 ; Jérémie 2, 13 et 17, 13 "Car mon peuple a doublement mal agi : ils m'ont abandonné, moi, la source d'eau vive, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, qui ne retiennent pas l'eau." (Jérémie 2, 13)
* "Massa" signifie " épreuve, tentation, provocation". C'est le lieu dans le désert où les Israélites ont tenté l'éternel.
"Vous ne tenterez point l'Eternel, votre Dieu, comme vous l'avez tenté à Massa". (Deutéronome 6, 16)
* "Meriba" signifie "contestation, querelle" "N'endurcissez pas votre coeur, comme à Meriba (Meriybah), Comme à la journée de Massa, dans le désert" (Psaumes 95, 8)

"5 Il arrive donc dans une ville de Samarie nommée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à Joseph, son fils. 6 Là se trouvait la source de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, s'était assis tel quel au bord de la source. C'était environ la sixième heure. 7 Une femme de Samarie vient puiser de l'eau. Jésus lui dit : Donne-moi à boire. 8 — Ses disciples, en effet, étaient allés à la ville pour acheter des vivres. — 9 La Samaritaine lui dit : Comment toi, qui es juif, peux-tu me demander à boire, à moi qui suis une Samaritaine ? — Les Juifs, en effet, ne veulent rien avoir de commun avec les Samaritains. — 10 Jésus lui répondit : Si tu connaissais le don de Dieu, et qui est celui qui te dit : « Donne-moi à boire », c'est toi qui le lui aurais demandé, et il t'aurait donné de l'eau vive. 11 — Seigneur, lui dit la femme, tu n'as rien pour puiser, et le puits est profond ; d'où aurais-tu donc cette eau vive ? 12 Serais-tu, toi, plus grand que Jacob, notre père, qui nous a donné ce puits et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux ? 13 Jésus lui répondit : Quiconque boit de cette eau aura encore soif ; 14 celui qui boira de l'eau que, moi, je lui donnerai, celui-là n'aura jamais soif : l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira pour la vie éternelle." (Jean 4, 5 - 14)

"5 Celui qui était assis sur le trône dit : De tout je fais du nouveau. Et il dit : Ecris, car ces paroles sont certaines et vraies. 6 Il me dit : C'est fait ! C'est moi qui suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif, je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement." (Apocalypse 21, 5 - 6)


Un rocher en Horeb ?
Une source d'eau jaillissante ?
Une source d'eau vive ?

 


 

4/ Eau, comme heureux...

"1 Heureux l'homme [...] 3 Il est comme un arbre planté près des ruisseaux : il donne du fruit en sa saison et son feuillage ne se flétrit pas ; il réussit tout ce qu'il fait." (Psaume 1, 1 [...] 3)

Psaume 1
"1 Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants,
Qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs,
Et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs,
2 Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l'Eternel, Et qui la médite jour et nuit !
3 Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau,
Qui donne son fruit en sa saison,
Et dont le feuillage ne se flétrit point: Tout ce qu'il fait lui réussit.

4 Il n'en est pas ainsi des méchants : Ils sont comme la paille que le vent dissipe.
5 C'est pourquoi les méchants ne résistent pas au jour du jugement,
Ni les pécheurs dans l'assemblée des justes;
6 Car l'Eternel connaît la voie des justes, Et la voie des pécheurs mène à la ruine." (Psaume 1, 1 - 6)

"C'est comme la rosée de l'Hermon*, Qui descend sur les montagnes de Sion; Car c'est là que l'Eternel envoie la bénédiction, La vie, pour l'éternité." (Psaumes 133, 3)

* Hermon signifie "sanctuaire, montagne sacrée". C'est la montagne de la frontière nord-est de Palestine et du Liban et proche de la cité de Dan.


Comme un arbre planté près des ruisseaux

"12 Tu es un jardin clos, ô mariée, ma sœur, une fontaine close, une source scellée. 13 Tes pousses sont un verger de grenadiers aux fruits exquis, avec du henné et du nard ; 14 du nard et du safran, du roseau et du cinnamome, avec tous les arbres à encens ; de la myrrhe et de l'aloès, avec toutes les meilleures essences odoriférantes.
Elle 15 C'est une source des jardins, c'est un puits d'eau vive, ce sont des ruissellements du Liban*." (Cantique des cantiques 4, 12 - 15)

* Liban signifie "blanc, blancheur". Il s'agit de la montagne boisée au nord d'Israël, limite nord-ouest de la terre Promise :

"Tout lieu que foulera la plante de votre pied sera à vous : votre frontière s'étendra du désert au Liban, et du fleuve de l'Euphrate jusqu'à la mer occidentale." (Deutéronome 11, 24)
"et allez promptement dire à ses disciples qu'il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée : c'est là que vous le verrez. Voici, je vous l'ai dit." (Matthieu 28, 7)

"29 Le lendemain, il voit Jésus venir à lui et dit : Voici l'agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde. 30 C'est à son sujet que, moi, j'ai dit : Derrière moi vient un homme qui est passé devant moi, car, avant moi, il était ; 31 moi-même, je ne le connaissais pas ; mais si je suis venu baptiser dans l'eau, c'est pour qu'il se manifeste à Israël. 32 Jean rendit ce témoignage : J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et demeurer sur lui ; 33 moi-même, je ne le connaissais pas ; c'est celui qui m'a envoyé baptiser dans l'eau qui m'a dit : Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et demeurer, c'est lui qui baptise dans l'Esprit saint. 34 Moi-même, j'ai vu et j'ai témoigné que c'est lui le Fils de Dieu. " (Jean 1, 29 - 34)


Ichtus

"3 Jésus, qui sait que le Père a tout remis entre ses mains, qu'il est sorti de Dieu et qu'il s'en va à Dieu, 4 se lève de table, se défait de ses vêtements et prend un linge qu'il attache comme un tablier. 5 Puis il verse de l'eau dans une cuvette et se met à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qui lui servait de tablier. 6 Il vient donc à Simon Pierre, qui lui dit : Toi, Seigneur, tu me laves les pieds ! 7 Jésus lui répondit : Ce que, moi, je suis en train de faire, toi, tu ne le sais pas maintenant ; tu le sauras après. 8 Pierre lui dit : Non, jamais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit : Si je ne te lave pas, tu n'as pas de part avec moi. 9 Simon Pierre lui dit : Alors, Seigneur, pas seulement mes pieds, mais aussi mes mains et ma tête ! 10 Jésus lui dit : Celui qui s'est baigné n'a besoin de se laver que les pieds : il est entièrement pur ; or vous, vous êtes purs, mais non pas tous. 11 Il savait en effet qui allait le livrer ; c'est pourquoi il dit : Vous n'êtes pas tous purs. 12 Après leur avoir lavé les pieds et avoir repris ses vêtements, il se remit à table et leur dit : Savez-vous ce que j'ai fait pour vous ? 13 Vous, vous m'appelez Maître et Seigneur, et vous avez raison, car je le suis. 14 Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres ; 15 car je vous ai donné l'exemple, afin que, vous aussi, vous fassiez comme moi j'ai fait pour vous. 16 Amen, amen, je vous le dis, l'esclave n'est pas plus grand que son maître, ni l'apôtre plus grand que celui qui l'a envoyé. 17 Si vous savez cela, heureux êtes-vous, pourvu que vous le fassiez !" (Jean 13, 3 - 17)

"Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Ecriture." (Jean 7, 38)

Haut

© Alexandra Domnec, tous droits réservés - Pour me contacter : alexandra@domnec.com