Montagne des oliviers, pause ! par Alexandra Domnec

RETOUR ACCUEIL - Présentation du tableau - Textes de références
Google
Translate
 

L'avancée du jour : Un rendez-vous prochain en Galilée ? (10/08/22)
Alexandra Domnec
Huile sur toile (81 x 65 cm)
18ème idée : Le "Très-Saint" ?... 7 ?... 2 ?
Alexandra Domnec J'aimerais continuer la visite !

Nous étions les fois précédentes avec Jésus et 4 de ses "proches". Jésus, sur la montagne des oliviers, est en train de leur "dévoiler" le temps d'après (=> voir l'annexe du 26/07/22).

Peut-être est-il possible de les voir comme les 4 colonnes du voile de l'entrée du "Très-Saint". Nous avons vu la dernière fois l'association de quelques nombres.

Aujourd'hui, j'aimerais continuer à visiter cet espace "à part", que j'associe au "Très-Saint" du Tabernacle. (=> voir 05/08/22)


  Peinture ? Quant à la peinture, j'ai continué à travailler la lumière. Je me suis également inspirée des couleurs des images de cette page, avec une pointe de rouge...  Vous verrez pourquoi dans la prochaine et dernière page de ce récit... suspense !

Le "Très-Saint", 7 puis 2 ?!!

Je vous propose de repartir dans l'évangile de Jean, son dernier chapitre (=> voir en annexe le texte en entier).


Début du chapitre avec "7"

A la résurrection de Jésus, les disciples ont rendez-vous en Galilée. C'est là qu'ils pourront le voir. 

"26 Après avoir chanté les cantiques, ils se rendirent à la montagne des oliviers. 27 Jésus leur dit : Vous serez tous scandalisés ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis seront dispersées. 28 Mais, après que je serai ressuscité, je vous précéderai (/ conduirai) en Galilée." (Marc 14:26-28)


Remarque :
A priori, le mot "Galilée" vient en hébreu de "Galiyl" qui signifie "cercle", lui-même issu du verbe "Galal" = "rouler" (la pierre). La première occurrence de ce verbe étant ce verset :

"3 Tous les troupeaux se rassemblaient là ; on roulait (Galal) la pierre de dessus l'ouverture du puits, on abreuvait les troupeaux, et l'on remettait la pierre à sa place sur l'ouverture du puits." (Genèse 29:3)

Sommes-nous près d'un puits ? D'une source d'eau qui abreuve les troupeaux ?
Alexandra Domnec

Fresque : le village de Bethsaïda
Sept sont donc au bord de la mer de Galilée *, sans doute à Bethsaïda (= "maison de la pêche"), le village d'André, Pierre, Philippe... Pierre, soudain, se lève pour faire ce qu'il sait faire "pêcher". Et toute la bande le suit.

* "mer de Galilée" : appelée aussi "lac de Tibériade", "lac de Génésareth"... Uniquement ici dans Jean 21:1 "mer de Tibériade" (?)


"1 Après cela, Jésus se montra encore aux disciples, sur les bords de la mer de Tibériade. Et voici de quelle manière il se montra. 2 Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples de Jésus, étaient ensemble. 3 Simon Pierre leur dit : Je vais pêcher. Ils lui dirent : Nous allons aussi avec toi. Ils sortirent et montèrent dans une barque, et cette nuit-là ils ne prirent rien." (Jean 21:1-3)



Remarque :
On retrouve la même idée avec Marie, lors de la "
résurrection de Lazare". Elle entraîne au tombeau et surtout à la rencontre de Jésus, tous ceux qui sont venus pour les consoler elle et sa soeur, Marthe, de la mort de leur frère Lazare.


Ils pêchent toute la nuit mais n'attrapent rien.


Puis, Jésus est là ! et c'est "la pêche miraculeuse" !

Jésus est ressuscité et apparaît pour la 3eme fois à ses disciples sans qu'ils puissent le reconnaître.

Jésus vient, pose une question, ordonne... un signe miraculeux a lieu...

Jean
comprend que c'est Jésus. Il avertit Pierre (annonce). 

"4 Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage; mais les disciples ne savaient pas que c'était Jésus. 5 Jésus leur dit : Enfants, n'avez-vous rien à manger ? Ils lui répondirent : Non. 6 Il leur dit : Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons. 7 Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : C'est le Seigneur ! Et Simon Pierre, dès qu'il eut entendu que c'était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer. 8 Les autres disciples vinrent avec la barque, tirant le filet plein de poissons, car ils n'étaient éloignés de terre que d'environ deux cents coudées." (Jean 21:4-8)

Pierre aussitôt se remet "au service de Jésus". C'est ce que signifie, je crois, l'idée de "ceindre ses reins" (=> voir Livre "coeur ? Reins ?"). Il est alors à 200 coudées (environ 100 m) du rivage. Et même s'il nage peu ou mal (Matthieu 14:22-33), il se jette à l'eau pour venir "en hâte". Tandis que les autres ramènent barque et filets pleins de 153 grands poissons (?).

Alexandra Domnec

Pêche miraculeuse (Jean 21:7) en 2020
Milieu du chapitre "un moment de partage sur la plage"

Jésus les accueille sur la plage. Tout est prêt. Il les invite à partager un repas. Tous comprennent que c'est Jésus.
Pain et poisson... une multiplication ?

"9 Lorsqu'ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain. 10 Jésus leur dit : Apportez des poissons que vous venez de prendre. 11 Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons ; et quoiqu'il y en eût tant, le filet ne se rompit point.

12 Jésus leur dit : Venez, mangez. Et aucun des disciples n'osait lui demander : Qui es-tu ? sachant que c'était le Seigneur. 13 Jésus s'approcha, prit le pain, et leur en donna ; il fit de même du poisson. 14 C'était déjà la troisième fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu'il était ressuscité des morts."


C'est un de mes passages préférés dans la Bible. Je l'ai peint 2 fois successivement dans ma fresque.



Fin du chapitre avec "2" : Jésus avec Pierre et Jean


Puis, deux !

Jésus prend à part Pierre et Jean pour continuer le chemin.

Ils ne sont plus que 2, comme au début de l'évangile de Jean (Jean 1:35-39), quand 2 disciples de Jean-Baptiste se mettent à suivre Jésus.

A Pierre, Jésus confie à la "garde du troupeau". Et à Jean de demeurer jusqu'à ce qu'il revienne.

Fin du chapitre 21

"15 Après qu'ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre : Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu plus que ne m'aiment ceux-ci ? Il lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit : Pais mes agneaux. 16 Il lui dit une seconde fois : Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu ? Pierre lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit : Pais mes brebis. 17 Il lui dit pour la troisième fois : Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu ? Pierre fut attristé de ce qu'il lui avait dit pour la troisième fois : M'aimes-tu ? Et il lui répondit : Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit : Pais mes brebis. 18 En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas. 19 Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit : Suis-moi.

20 Pierre, s'étant retourné, vit venir après eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s'était penché sur la poitrine de Jésus, et avait dit : Seigneur, qui est celui qui te livre ? 21 En le voyant, Pierre dit à Jésus : Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il? 22 Jésus lui dit : Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe ? Toi, suis-moi.

23 Là-dessus, le bruit courut parmi les frères que ce disciple ne mourrait point. Cependant Jésus n'avait pas dit à Pierre qu'il ne mourrait point ; mais : Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe ?"  (Jean 21:15-24)

Alexandra Domnec

Fresque (16/12/2013)


Alexandra Domnec

Fresque (14/01/2018)


Un rendez-vous en Galilée ? ... un puits ? ... une source d'eau qui abreuve les troupeaux ? ... "paie mes agneaux..."

"10 Jésus lui répondit : Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : Donne-moi à boire ! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive." (Jean 4:10)
Hypothèse personnelle : 

Peut-être que Pierre et Jean sont un peu comme des parts symboliques, sorte de corps et d'esprit ?
  • part terrestre pour Pierre 
  • et part spirituelle pour Jean...
Jean, comme nous l'avions vu plus tôt (=> voir 28/07/22) est l'un des fils de Zébédée "auxquels il [Jésus] donna le nom de Boanergès, qui signifie fils du tonnerre" (Marc 3:17)

Pour Pierre, on retrouve cette idée dans l'évangile de Matthieu.

"13 Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples : Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l'homme ? 14 Ils répondirent : Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres, Elie; les autres, Jérémie, ou l'un des prophètes. 15 Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? 16 Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.

17 Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux. 18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. 19 Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux." (Matthieu 16:13-19)


Si l'un sème (spirituel), l'autre récolte (terrestre)... et ils se réjouissent ensemble.

"34 Jésus leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé, et d'accomplir son oeuvre. 35 Ne dites-vous pas qu'il y a encore quatre mois jusqu'à la moisson ? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. 36 Celui qui moissonne reçoit un salaire, et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble. 37 Car en ceci ce qu'on dit est vrai : Autre est celui qui sème, et autre celui qui moissonne. 38 Je vous ai envoyés moissonner ce que vous n'avez pas travaillé ; d'autres ont travaillé, et vous êtes entrés dans leur travail." (Jean 4:34-38)

Et si les 4 frères étaient 2 à 2 une préfiguration ? ...les prémices de ce que sont "étoiles et chandeliers" ?

"André (= "époux) et Simon Pierre" pour la terre (le corps) et "Jacques et Jean" pour le ciel (l'esprit) ? (=> signification des noms)

"19 Ecris donc les choses que tu as vues, et celles qui sont, et celles qui doivent arriver après elles, 20 le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont les anges des sept Eglises, et les sept chandeliers sont les sept Eglises." (Apo. 1:19-21)

Un peu comme "2 oliviers et 2 chandeliers"... 2 témoins...

"1 On me donna un roseau semblable à une verge, en disant : Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l'autel, et ceux qui y adorent. 2 Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors, et ne le mesure pas ; car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois. 3 Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours. 4 Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre. 5 Si quelqu'un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis ; et si quelqu'un veut leur faire du mal, il faut qu'il soit tué de cette manière. 6 Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu'il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie ; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu'ils le voudront." (Apocalypse 11:1-6)

  Haut  


ANNEXE

Chapitre 21 de l'évangile de Jean

"1 Après cela, Jésus se montra encore aux disciples, sur les bords de la mer de Tibériade. Et voici de quelle manière il se montra. 2 Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples de Jésus, étaient ensemble. 3 Simon Pierre leur dit : Je vais pêcher. Ils lui dirent : Nous allons aussi avec toi. Ils sortirent et montèrent dans une barque, et cette nuit-là ils ne prirent rien.

4 Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage; mais les disciples ne savaient pas que c'était Jésus. 5 Jésus leur dit : Enfants, n'avez-vous rien à manger ? Ils lui répondirent : Non. 6 Il leur dit : Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons. 7 Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : C'est le Seigneur ! Et Simon Pierre, dès qu'il eut entendu que c'était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer. 8 Les autres disciples vinrent avec la barque, tirant le filet plein de poissons, car ils n'étaient éloignés de terre que d'environ deux cents coudées.

9 Lorsqu'ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain. 10 Jésus leur dit : Apportez des poissons que vous venez de prendre. 11 Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons; et quoiqu'il y en eût tant, le filet ne se rompit point. 12 Jésus leur dit : Venez, mangez. Et aucun des disciples n'osait lui demander : Qui es-tu ? sachant que c'était le Seigneur. 13 Jésus s'approcha, prit le pain, et leur en donna; il fit de même du poisson. 14 C'était déjà la troisième fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu'il était ressuscité des morts.

15 Après qu'ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre : Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu plus que ne m'aiment ceux-ci ? Il lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit : Pais mes agneaux. 16 Il lui dit une seconde fois : Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu ? Pierre lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit : Pais mes brebis. 17 Il lui dit pour la troisième fois : Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu ? Pierre fut attristé de ce qu'il lui avait dit pour la troisième fois: M'aimes-tu ? Et il lui répondit : Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit : Pais mes brebis. 18 En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas. 19 Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit : Suis-moi.

20 Pierre, s'étant retourné, vit venir après eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s'était penché sur la poitrine de Jésus, et avait dit : Seigneur, qui est celui qui te livre ? 21 En le voyant, Pierre dit à Jésus : Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il? 22 Jésus lui dit : Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe ? Toi, suis-moi. 23 Là-dessus, le bruit courut parmi les frères que ce disciple ne mourrait point. Cependant Jésus n'avait pas dit à Pierre qu'il ne mourrait point; mais : Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe ?

24 C'est ce disciple qui rend témoignage de ces choses, et qui les a écrites. Et nous savons que son témoignage est vrai. 25 Jésus a fait encore beaucoup d'autres choses; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu'on écrirait." (Jeans 21)


  Haut  
© Alexandra Domnec, tous droits réservés - Publié le 10 août 2022 - Google Translate - Pour me contacter : info@domnec.com