Montagne des oliviers, pause ! par Alexandra Domnec

RETOUR ACCUEIL - Présentation du tableau - Textes de références
Google
Translate
 

L'avancée du jour : des voiles et des colonnes ? (05/08/22)
Alexandra Domnec
Huile sur toile (81 x 65 cm)
17ème idée : Qui sont ces 4 disciples ? => 4ème approche : des proches ?
Alexandra Domnec Résumé :

Sur la montagne des oliviers, Jésus appelle 4 disciples à le suivre. Il s'agit de "Pierre, Jacques, Jean et André".
Cette information se trouve uniquement dans l'évangile de Marc. Et je suis intriguée parce que cet évangile est le plus court.  
Si l'évangéliste Marc a pris soin d'écrire le nom de ces 4 disciples, c'est qu'il y a peut-être une piste ? Alors, je cherche...

"3 Il s'assit sur la montagne des oliviers, en face du temple. Et Pierre, Jacques, Jean et André lui firent en particulier cette question : 4 Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et à quel signe connaîtra-t-on que toutes ces choses vont s'accomplir ?" (Marc 13:3)

Qui sont-ils ?

  • 1ère approche (=> voir 28/07/22) sur la signification de leur nom. Pour cela j'ai fait une recherche sur les textes qui parlent d'eux... Je les ai classé (=> voir page de ref.)... Gros travail de défrichage !
  • 2ème approche (=> voir 30/07/22), existe-t-il dans la Bible d'autres textes avec "ces 4 disciples exactement" ?
  • Oui, "l'appel des premiers disciples" chez Matthieu et Marc et un autre (peut-être), sur la guérison de la belle-mère de Pierre.
  • Puis, 3ème approche, c'est le grand saut ! (=> voir 04/08/22) Et si ces 4 disciples/apôtres (?) étaient "à regarder comme les 4 colonnes de l'entrée du Très-Saint" dans le Tabernacle ?
  • Et donc, 4ème approche : des voiles et des colonnes ? J'aimerais continuer à réfléchir sur cette idée...

  Peinture ? Quant à la peinture, j'ai avancé sur le lumière et le contraste... 


Regardés comme des colonnes de chaque voile ? 

Essayons de chercher quelques exemples où l'on pourrait "regarder les disciples / apôtres (=> def. en annexe) de Jésus comme des colonnes" du Tabernacle. 

La partie concernant ><> Le troisième voile est celle que j'étudie en peignant ce tableau...

Maintenant, je crois que cette étape fait partie d'un ensemble "imbriqué", comme un chemin constitué de plusieurs étapes successives, nous permettant de revenir à Dieu. Or, même si aujourd'hui je sors un peu du cadre, je trouve intéressant d'imaginer le "process" dans son ensemble.


Alexandra Domnec Dans le Tabernacle, il y a donc 3 voiles. (=> voir Tabernacle ? 04/08/22)

Alexandra Domnec ><> Le troisième voile est à l'entrée du Très-Saint et il y a 4 colonnes (dans le schéma en haut, le trait bordeaux et les 4 ronds or).
  • Je crois que le voile est franchi avec nos 4 disciples sur la montagne (en haut). C'est l'entrée dans un temps de révélation.
Je prends donc le tableau que je suis en train de peindre comme illustration symbolique de l'entrée du "Très-Saint".

Alexandra Domnec ><> Le deuxième voile se situe à l'entrée de la tente du rendez-vous, à l'entrée du "Saint"  et il y a 5 colonnes (dans le schéma au milieu, le trait bordeaux et les 5 ronds or).

Nous sommes à l'entrée de la Tente. C'est, je crois, le début d'un temps de dialogue avec la Parole, d'enseignement avec Jésus. L'objectif : peu-à-peu le découvrir. A travers lui voir Dieu car Jésus accomplit tout à son image. Animé par l'Esprit, finir par croire en lui et être sauvé.
  • Je pense que ce voile est franchi, par exemple, avec les 5 premiers élus : 3 disciples les plus proches de Jésus, le trio "Pierre, Jacques et Jean" (=> page ref. #3) et les 2 parents de la fille de Jaïros qui vient de mourir. Jésus leur permet de l'accompagner à l'intérieur de la synagogue, juste avant de la ressusciter (Luc 8:51 ; Marc 5:37 et 40).
Je prends donc le tableau de "La femme hémorragique, la fille de Jaïros et l'envoi des Douze" (=> Voir tableau) comme illustration symbolique de cette étape. (=> Voir aussi le CHP2 de mon livre, une étude détaillée de ce signe et miracle selon le process des Béatitudes.)
  • Un autre exemple : Après la résurrection de Jésus, je pense qu'à la porte il y a "les 5 premiers apôtres" dont parle Paul dans sa lettre aux Galates (2:8-9) : 3 apôtres des circoncis (le trio) et les 2 apôtres des païens, Paul et Barnabas. (=> page ref. #5)
Alexandra Domnec ><> Le premier voile se trouve à l'entrée du Tabernacle et il y a 4 colonnes (dans le schéma en bas, le trait bordeaux et les 4 ronds bronze).

Nous sommes à l'entrée du Tabernacle. C'est, je pense, le début d'un voyage quand l'humanité se retourne ("Shuwb") face à la Vie, plutôt que face à la mort. Qu'elle espère quelque-chose d'autre... Qu'elle vient à l'appel et s'attache à Jésus... Pour l'instant, c'est une histoire de foi !
  • Je crois que cette porte est franchie, par exemple, avec les 4 premiers disciples de Jésus sur les bords du Lac de Tibériade (en bas). C'est ce que nous avions vu il y a quelques jours en cherchant d'autres textes avec ces "4 disciples exactement" (=> voir textes 30/07/22).
Je prends donc mon tableau "l'appel des disciples" pour illustrer symboliquement cette étape (=> voir tableau).


Je pousse un peu la réflexion... 

Je pousse un encore un tout petit peu, en y intégrant 3 points.



Premier point : l'envoi des Douze

Concernant ><> Le deuxième voile

Le miracle de la résurrection de la fille de Jaïros est suivi de l'envoi des Douze en mission "deux à deux", avec pour ordre de ne prendre qu'un bâton et rien d'autre (?)

"7 Alors il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs. 8 Il leur prescrivit de ne rien prendre pour le voyage, si ce n'est un bâton ; de n'avoir ni pain, ni sac, ni monnaie dans la ceinture; 9 de chausser des sandales, et de ne pas revêtir deux tuniques.
10 Puis il leur dit : Dans quelque maison que vous entriez, restez-y jusqu'à ce que vous partiez de ce lieu. 11 Et, s'il y a quelque part des gens qui ne vous reçoivent ni ne vous écoutent, retirez-vous de là, et secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage.
12 Ils partirent, et ils prêchèrent la repentance. 13 Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d'huile beaucoup de malades et les guérissaient." (Marc 6:7)

Ce que j'ai symbolisé avec le trio et les 9 jarres d'huile (=> voir pourquoi ? l'idée que j'en avais en 2013) 

Alexandra Domnec

Deuxième point : les deux multiplications des pains et des poissons

Dans la foulée je pense à cette question à laquelle je n'avais pas de réponse après avoir pourtant passé bon nombres d'heures à en réaliser un tableau (=> voir tableau). Une question concernant les 2 multiplications des pains et des poissons...
  • Pourquoi dans la première multiplication, y a-t-il 5 pains et 2 poissons pour rassasier 5000 hommes ?
    Puis, pourquoi 12 corbeilles sont remplies ? (Matthieu 14:13-21 / Marc 6:30-44 / Luc 9:10-17 / Jean 6 1-15).
  • Pourquoi lors de la seconde, il y a 7 pains et quelques poissons pour en rassasier 4000 ?
    Et pourquoi 7 corbeilles remplies ? (Matthieu 15:32-39 / Marc 8:1-8) Ca se passe dans le pays de la Décapole (ligue de 10 villes), à l'Est du Jourdain (Marc 7:37). 

Une piste possible ?!!

Or je crois qu'il faut penser "process de résurrection" et que le Tabernacle est un modèle présentant les grandes étapes de ce process.

Ce qui donnerait alors :
  • Pour la première multiplication : 5 (comme les 5 premiers premiers élus) x 1000, on serait dans "l'étape du Saint", avec ensuite 12 corbeilles ? Et s'il s'agissait de 12 corbeilles comme les Douze envoyés deux à deux ?  
    • Pour la seconde multiplication : 4 (comme nos 4 disciples) x 1000, on serait peut-être dans "l'étape du Très-Saint" avec ensuite 7 corbeilles... comme qui ? 
Alexandra Domnec

 La multiplication des pains et des poissons (Jean 6, 1 - 15)
=> voir tableau

Troisième point : 7 corbeilles comme Sept quoi ?

Je cherche plusieurs exemples de Sept ?  (=> voir page ref. "7")

Et je me demande si ces Sept ne seraient pas :
  • les 7 disciples de la "pêche miraculeuse" dont parle Jean (Jean 21) à la fin de son évangile, lorsque Jésus est ressuscité. 
  • Peut-être aussi les 7 églises et les 7 chandeliers du début du livre de l'Apocalypse (Apo 1:4) ?
"1 Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a fait connaître, par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean, 2 lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ, tout ce qu'il a vu. 3 Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche.

4 Jean aux sept Eglises qui sont en Asie : que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, 5 et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, 6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !

7 Voici, il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra, même ceux qui l'ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen ! 8 Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant.

9 Moi Jean, votre frère, et qui ai part avec vous à la tribulation et au royaume et à la persévérance en Jésus, j'étais dans l'île appelée Patmos, à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus. 10 Je fus ravi en esprit au jour du Seigneur, et j'entendis derrière moi une voix forte, comme le son d'une trompette, 11 qui disait : Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée." (Apo. 1:1-11)

 

En conclusion : Regardés comme des colonnes de chaque voile ?  
Pour finir, je reprends mon tableau du départ, et j'ajoute, en rouge, les idées que je viens d'avoir.

Je crois que chaque voile représente chaque entrée des 3 espaces imbriqués du Tabernacle.
Je crois que l'on peut les voir également comme 3 étapes successives d'un process pour revenir à Dieu, à la vie.

Pour chaque étape, d'abord Jésus appelle un nombre symbolique de
"4 ou 5 ". A l'orée du voile, il leur annonce ce qui va être accompli. Puis ensuite, chaque étape est pleinement "habitée" par un plus grand nombre symbolique d'élus "7 ou 12" qui avancent avec lui dans cette sorte de processus de transformation. Et ainsi de suite.

Or je pense même qu'après sa résurrection, Jésus va guider les siens
, "disciples et apôtres de l'invisible", de la même façon. Consolidant, édifiant ainsi chaque espace de la maison de son Père...  

Voilà ce que je crois, à ce jour !

On pourrait mettre beaucoup d'autres exemples... Mais bon, déjà ceux-là !


Alexandra Domnec
Alexandra Domnec

"La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour."
><> Le troisième voile est à l'entrée du Très-Saint et il y a 4 colonnes (dans le schéma en haut, le trait bordeaux et les 4 ronds or).

A l'entrée de cette étape, il y a les 4 proches...
  • Je crois que le voile est franchi avec nos 4 disciples sur la montagne (en haut). C'est l'entrée dans un temps de révélation.
Je prends donc le tableau que je suis en train de peindre comme illustration symbolique de l'entrée du "Très-Saint".
  • Les 4000 de la 2de multiplication des pains et des poissons (de la Décapole)

Puis durant cette étape dans l'espace du "Très-Saint", il y a 7 proches...

  • comme peut-être les 7 de la pêche miraculeuse après que Jésus soit réssuscité
  • comme les 7 églises et les 7 chandeliers du début du livre de l'Apocalypse * (Apo 1:1-11).
* Apocalypse signifie "Révélation", le premier mot du Livre.
Alexandra Domnec

"celui qui croit..."
><> Le deuxième voile se situe à l'entrée de la tente du rendez-vous, à l'entrée du "Saint"  et il y a 5 colonnes (dans le schéma au milieu, le trait bordeaux et les 5 ronds or).

A l'entrée de cette étape, il y a 5 élus...

Nous sommes à l'entrée de la Tente. C'est, je crois, le début d'un temps de dialogue avec la Parole, d'enseignement avec Jésus. L'objectif : peu-à-peu le découvrir. A travers lui voir Dieu car Jésus accomplit tout à son image. Animé par l'Esprit, finir par croire en lui et être sauvé.
  • Je pense que ce voile est franchi, par exemple, avec les 5 premiers élus : 3 disciples les plus proches de Jésus, le trio "Pierre, Jacques et Jean" (=> page ref. #3) et les 2 parents de la fille de Jaïros qui vient de mourir. Jésus leur permet de l'accompagner à l'intérieur de la synagogue, juste avant de la ressusciter (Luc 8:51 ; Marc 5:37 et 40).
Je prends donc le tableau de "La femme hémorragique, la fille de Jaïros et l'envoi des Douze" (=> Voir tableau) comme illustration symbolique de cette étape. (=> Voir aussi le CHP2 de mon livre, une étude détaillée de ce signe et miracle selon le process des Béatitudes.)
  • Un autre exemple : Après la résurrection de Jésus, je pense qu'à la porte il y a "les 5 premiers apôtres" dont parle Paul dans sa lettre aux Galates (2:8-9) : 3 apôtres des circoncis (le trio) et les 2 apôtres des païens, Paul et Barnabas. (=> page ref. #5)
  • Les 5000 de la 1ère multiplication des pains et des poissons

Puis durant cette étape dans l'espace du "Saint", il y a les
12 élus...
  • comme les 12 disciples/apôtres de Jésus avant sa résurrection
  • Peut-être aussi, comme les 12 apôtres* de Jésus après sa résurrection et son ascension, Judas étant remplacé par Matthias (Actes 1:12-26). 
Alexandra Domnec

"celui qui vient..."
><> Le premier voile se trouve à l'entrée du Tabernacle et il y a 4 colonnes (dans le schéma en bas, le trait bordeaux et les 4 ronds bronze).

A l'entrée de cette étape, les 4 premiers appelés...

Nous sommes à l'entrée du Tabernacle. C'est, je pense, le début d'un voyage quand l'humanité se retourne ("Shuwb") face à la Vie, plutôt que face à la mort. Qu'elle espère quelque-chose d'autre... Qu'elle vient à l'appel et s'attache à Jésus... Pour l'instant, c'est une histoire de foi !
  • Je crois que cette porte est franchie, par exemple, avec les 4 premiers disciples de Jésus sur les bords du Lac de Tibériade (en bas). C'est ce que nous avions vu il y a quelques jours en cherchant d'autres textes avec ces "4 disciples exactement" (=> voir textes 30/07/22).
Je prends donc mon tableau "l'appel des disciples" pour illustrer symboliquement cette étape (=> voir tableau).

Puis durant cette étape dans l'espace du Parvis, il y a les 12 premiers appelés...


Une phrase de Jésus donne, à mon sens, une idée particulièrement claire de ce process de transformation et de résurrection.

"35 Jésus leur dit : Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. 36 Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point. 37 Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi ; 38 car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. 39 Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. 40 La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour." (Jean 6:35-40)

  Haut  

ANNEXE

Disciple ? Apôtre ? => Définitions... 
Qu'est-ce qu'un disciple ?


Voici des extraits de la définition trouvée dans "Vocabulaire de Théologie Biblique" des Ed. du Cerf

« Celui qui se met volontairement à l'école d'un maître et en partage les vues est un disciple. Ce mot, à peu près absent de l'AT, est employé couramment dans le judaïsme tardif (hb. talmîd), menant à son terme une tradition biblique ; on le trouve également dans le NT mais avec le sens original que Jésus lui donne. [...]

Disciples de Jésus : le NT réserve le nom de disciple à ceux qui ont reconnu Jésus pour leur maître. Ainsi dans les évangiles, sont désignés d'abord les Douze (Matthieu 10:1 ; 12:1) puis par-delà ce cercle intime, ceux qui suivaent Jésus (Matthieu 8:21) et notamment les 72 qu'il envoie en mission (Luc 10:1). [...]

Aucun ne peut prétendre devenir maître : s'il doit faire des disciples (Mt 28:19 ; Ac 14:21s), ce n'est pas pour son compte mais pour le Christ seul. Ainsi peu à peu, à partir du Chp. 6 du Livre des Actes l'appellation simple de "disciple" vise tout croyant, qu'il ait ou non connu Jésus pendant sa vie terrestre (Ac 6,1s ; 9:10-26...) ; les fidèles sont donc, de ce point de vue, assimilés aux Douze eux-mêmes (Jn 2:11 ; 8:31 ; 20:29) »

Qu'est-ce qu'un apôtre ?

Voici un extrait de la définition trouvée dans "Vocabulaire de Théologie Biblique" des Ed. du Cerf

« Selon la parole de Jésus, qui a des antécédents dans la littérature juive, l'apôtre représente celui qui l'envoie : "le serviteur n'est pas plus grand que son maître, ni l'aostolos plus grand que celui qui l'a envoyé" (Jn 13:16). Ainsi, à en juger par l'usage de l'époque, l'apôtre n'est pas d'abord un missionnaire, ou un homme de l'Esprit, ni même un témoin : c'est un émissaire, un délégué, un plénipotentiaire, un ambassadeur. »


Autre définition : 

Voici la définition du Pasteur Marc Pernot que j'ai trouvé dans le Petit dictionnaire de théologie du site de l'Eglise Protestante Unie de l'Oratoire du Louvre (Pais 1er) :

« Apôtre est un mot grec qui veut dire “ envoyé ”. C'est comme cela que Jésus appelait ses proches disciples1, cela leur rappelait leur mission principale qui est d'aller vers les autres pour leur offrir la bonne nouvelle du Christ.

Les écrits du Nouveau Testament appliquent ce titre d'envoyé à de nombreuses personnes en plus des douze disciples les plus proches de Jésus. Paul est appelé apôtre, lui qui n’a jamais rencontré Jésus mais qui est devenu apôtre après sa conversion. D’autres hommes et des femmes sont également appelés apôtres dans la Bible, comme Barnabé, Sylvain, Timothée, Andronicus et Junia2.

Par le Christ, nous sommes tous des apôtres, homme ou femme, savant ou illettré, riche ou pauvre. Avec notre personnalité propre, à la place qui est la nôtre aujourd'hui, Dieu nous envoie pour agir et parler afin d’aider les autres à avancer dans la vie, et être unis comme le sont les différents membres d'un seul corps3.

1- Luc 6:13-16 / 2- Actes 14:14, Romains 16:7 / 3- 1 Corinthiens 12 »
Ok,... du coup, quelle différence entre ces deux mots ?
Peut-être que la clé se trouve dans une phrase de Jésus :

"7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. 8 Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples." (Jean 15:7)

Disciple... apôtre... peut-être faudrait-il le voir comme une respiration ?

Le disciple serait celui qui suit Jésus avec sa Parole au coeur. Celui qui porte du fruit... Le fruit = ce que ce cheminement avec Jésus et sa Parole peut engendrer (voir la Parabole du figuier). Il y a là une idée de fécondité...  d'addition... => Une sorte d'étape de construction / de conversion (celle de croire en Jésus) / d'apprentissage... inspirer ! 

L'apôtre serait celui qui est envoyé par Jésus comme ambassadeur (pour l'annoncer)... Peut-être aussi, pour donner de son fruit aux prochains ?
=> Une sorte d'étape d'annonce / de test grandeur nature / de don / de diffusion... de multiplication... souffler !  

Pour l'instant, je garde cette idée, en tout cas pour moi. Et je vérifierai auprès de "sachants".

  Haut  
© Alexandra Domnec, tous droits réservés - Mis à jour le 7 août 2022 - Google Translate - Pour me contacter : info@domnec.com