De la Pâque (Pessa'h) à Pâques 
Tryptique des trois fêtes de Dieu

par Alexandra Domnec

- RETOUR ACCUEIL - RETOUR PRESENTATION FÊTES - HISTOIRE DU TABLEAU


compatible mobile
Présentation du tableau Suivant
Pâques
Huile sur toile - 65 x 54 cm (15 F) - Juin 2019

  Version PDF   
 
Référence biblique

"14 Trois fois par an, tu célébreras une fête en mon honneur. 15 Tu célébreras la fête des pains sans levain. Pendant sept jours, tu mangeras des pains sans levain comme je te l'ai ordonné au temps fixé du mois des épis, car c'est au cours de ce mois que tu es sorti d'Egypte. Tu ne te présenteras pas devant moi les mains vides. 16 Tu célébreras aussi la fête de la moisson et des premiers fruits de ton travail, de ce que tu auras semé dans les champs. A la fin de l'année, tu célébreras aussi la fête de la récolte, quand tu rentreras des champs le fruit de ton travail. 17 Trois fois l'an, tous les hommes viendront se présenter devant moi le Seigneur, l'Eternel." (Exode 23, 14 - 17)

texte biblique
Fêtes ? 
  • La Pâque,  "Pessa'h" en hébreu (Ancien Testament - AT) est l’une des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme prescrites par Dieu. Elle correspond à la libération par Dieu du Peuple Hébreu, esclaves des Egyptiens (Exode 34, 18 - 23) et le début de l'Exode vers une Terre Promise. Elle a lieu au printemps.
    Voir les reférences bibliques de l'Ancien Testament
  • Pâques (Nouveau Testament - NT) est la fête la plus importante chez les Chrétiens. Elle commémore à la fois la dernière Cène instituant l'eucharistie, la Passion (mise en croix) de Jésus Christ et sa résurrection le troisième jour. Voir les reférences bibliques du Nouveau Testament
Avec Jésus-Christ, la mort est vaincue. Il s'agit bien aussi d'une libération, à l'image de celle des Hébreux, mais de façon plus universelle. Il s'agit de la libération de l'humanité de la mort (mort de l'âme), de la peur de la mort et de toutes les choses mortifères qui peuvent nous entraîner peu à peu vers la mort.


pâques Comment le traduire ?
  • Pour symboliser "la Pâque", j'ai dessiné en haut à gauche 3 pyramides, une grande foule qui avance sortant des eaux (la traversée de la mer rouge) et qui aborde le désert. Quelques traits qui symbolisent la libération du peuple hébreu et le début de l'exode. 
  • Pour symboliser "Pâques", j'ai peint en bas à droite, face au monde, un agneau. Il représente l'agneau de Dieu vivant (= Jésus-Christ ressuscité). 
Cet agneau est aussi un rappel de la Pâque juive, de l'agneau devant être immolé (Exode 12) la nuit de la Pâque et dont le sang devait être répendu sur les montants et le linteau de la porte de la maison. De cette façon, selon Dieu, les premiers nés y demeurant étaient sauvés du "Destructeur" qui "passa au dessus" (origine du mot "pessa'h" en hébreu) de la maison et ne les tua pas.
Dieu demandera ensuite (Exode 13...) que chaque famille se souvienne de cette histoire, et la rappelle aux enfants de chaque famille, en commémorant cette première fête.
Célébrer Pâques (chez les chrétiens en général), c'est célébrer "les fêtes" de Pâques, le Christ devenant l'agneau immolé pour sauver l'humanité de ses péchés. Mais que peut faire un si petit agneau face à la mort, à la destruction et au tombeau ?

J'ai également peint un grand poteau de bois vide planté dans un crâne (Mont Golgotha). Il symbolise à la fois la croix sur laquelle Jésus Christ a été crucifié (NT), mais peut-être aussi l'un des poteaux sur lequel le sang de l'agneau a été répendu (AT).

Enfin, il y a une pierre roulée devant le tombeau du Christ, tombeau ouvert et vide lui aussi.
  • Ambiance générale : C'est l'aube et le printemps. Une petite "biche de l'aurore", un jardin baigné de rosée, des couleurs douces nous situent dans le temps. Les fleurs d'hysope, d'anémone, de bleuet, de Jujubier sauvage (couronne deu Christ ?) et les épis d'orge bien mûrs (premier plan) nous situent dans l'année vers mars/avril. 
A ce stade, nous sommes dans l'espérance, au commencement de quelque-chose de nouveau (que nous ne voyons pas encore), d'un cheminement, d'une libération, d'une terre promise... Et Jésus, debout sur ce chemin, symbolisé par l'ombre de la croix, nous y invite.

Face à face ?

Plusieurs éléments se font face et se confrontent  :

  • Opposition entre la biche (= force + sauvage) et l'agneau (faible + domestique)
  • Opposition entre les 3 pyramides des Pharaons, immenses tombeaux des pharaons et le petit tombeau ouvert du Christ réssucité.
  • Opposition entre le ciel de nuit (tempêteux vertical) et l'aurore (douce horizontale)
  • Opposition entre une foule, celle du peuple Hébreu au loin, sortant des eaux fendues en deux, abordant le désert et au premier plan, deux personnes qui discutent tranquillement dans un jardin baigné de rosée, au bord d'une rivière
  • Opposition entre le Christ (debout et qui donne une mission) et Marie (= l'humanité accroupie seule perdue). 

Jésus face à Marie Madeleine


Je reviens sur cette dernière opposition. Selon les évangiles (NT), la resurrection du Christ présente
quelques nuances. J'ai commencé par peindre les trois femmes venant au tombeau (Marc 16, 1 - 8).

Puis j'ai transformé ces femmes en 3 cyprès, pour traduire l'image de la douleur
(car dans le langage des plantes, le cyprès a cette image). C'est sans doute le sentiment que Marie de Magdala(Marie Madeleine) devait ressentir seul, perdue, face au vide (celui du tombeau, de la disparition de Jésus et de son repère "Rabbouni ! c'est-à-dire, Maître !"), au milieu du jardin avant que Jésus ne l'appelle (Jean 20, 1 - 18) et qu'elle ne le reconnaisse. 

Pour moi, Marie est une image de l'humanité. Et ce "face à face", avec Marie (et nous derrière elle) face à Jésus juste réssuscité,  est une image de ce que nous pourrions être chacun face à lui avec toutes nos questions, nos vides, nos espoirs... Mais qu'avons-nous de commun (
"17 Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père.") ? et de quelle résurrection parlons-nous à l'ombre de la croix ?

jesus

L'histoire de ce tableau

navigation Pour en savoir, promenez-vous dans l'avancée du tableau semaine après semaine  
Pâques
"Première esquisse"
 (14 avril 2019)

Recherches : Fêtes ?, Références Ancien Testament
Pentecôte
"Esquisse sur toile"
 (21 avril 2019)

Recherches : Bois, agneau, chemin, ombre
Thanksgiving ?
"Couleurs, nature et face à face"
 (28 avril 2019)

Recherches :
Crâne, biche, Marie, oppositions
3 fêtes
 "Jardin des plantes"  
 (05 mai 2019)

Recherches :
Plantes : térébinthes, cyprès.
3 cyprès ou 3 femmes ? 
Pâques
"Orge, épines et fleurs"
 (12 mai 2019)

Recherches :
Plantes : fleurs et les épines : Accacia ? Ziziphus spina-christi ? Ziziphus Lotus ?
Haut

© Alexandra Domnec, tous droits réservés - mars 2020 - Pour me contacter : alexandra@domnec.com