Fresque : "Un chemin de foi, un chemin de vie" par Alexandra Domnec

Accueil | Fresque | Art biblique | Abbaye | Rivière | Mer | Fôret | Enfant | Village | FemmeInstants partagés | Chemin d'artiste | Liens sur toile

Présentation   Histoire, semaine après semaine  Lexique
Précédent Cette semaine :  Un jardin des 4 saisons (3/02/14) => Voir mes notes Suivant
RETOUR
Huile sur bois de 36 m3, en cours depuis octobre 2013...


Notes

1/
Côté jardin : le langage des plantes

Des plantes symboliques

La semaine dernière, j'ai présenté les 4 étapes du chemin, sorte de processus de "retour à la vie". Et j'imagine, pour illustrer ce processus d'utiliser les 4 saisons d'une année. Je commence donc à planter différentes essences d'arbres et de plantes dans ce "jardin des 4 saisons". 

Comme dans mes tableaux (ex: le fils retrouvé, les Béatitudes...), je vais choisir des plantes signifiant symboliquement quelque-chose et ce, en intégrant plusieurs paramètres : leur place et rôle dans la Bible, la signification de leur nom en hébreu ou en grec, mais aussi en m'appuyant sur les traditions principalement juives et chrétiennes (l'iconographie des peintres, l'utilisation des plantes dans les rythes traditionnels...), le langage des plantes et leur existence dans la région et la saison choisies...

3 fêtes associées à des récoltes

Par ailleurs, j'associe également ces temps aux 3 grandes fêtes ordonnées par Dieu (Exode 23, 16-17 et 34, 22 - 27) et aux plantes auquelles elles correspondent.

Il existait 3 fêtes des récoltes, celle de l'orge, le grain commun (mars/avril), celle du blé, le grain noble (mai/juin) et celle du raisin et des fruits (septembre/octobre). Israël va donner une nouvelle signification à ces trois fêtes. Puis, le christianisme reprend à son tour la tradition juive en l'adaptant.

La récolte de l'orge correspond mars/avril à la Pâque juive (Pessa'h) ou Pâques chez les chrétiens, celle du blé 50 jours plus tard mai/juin à la Fête des Semaines (Chavouot, "fête des prémices") ou Pentecôte chez les chrétiens et celle des fruits, en automne septembre/octobre, à la très joyeuse Fête des Tentes (Soukkot, "fête des cabanes") ou Thanksgiving chez certains chrétiens et quelques fois l'occasion de grands rassemblements.(Plus d'info, voir annexe...)


2/ Côté Est : L'entrée du jardin d'Eden, le commencement de la vie...

Etape 1 : A l'est, c'est l'hiver...

grain

En hiver, nous sommes déjà dans ce jardin, mais tout à fait à l'est, à "l'est d'Eden". Ici, il n'y a pas vraiment de plaisirs et de délices (Eden signifie en hébreu "plaisir, délices..."). La vie est présente, mais souvent endormie ou stérile (non créative) comme la nature en hiver. Des graines, immobiles, pleines de promesses, sont enfouies sous la terre. Monde froid, dur, violent, primaire et plein de solitude !

1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. 2 La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu (souffle) se mouvait au-dessus des eaux. (Genèse 1, 1 -2)

"9 L'Eternel dit à Caïn : Où est ton frère Abel ? Il répondit : Je ne sais pas; suis-je le gardien de mon frère ? 10 Et Dieu dit : Qu'as-tu fait ? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi. 11 Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère. 12 Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre. 13 Caïn dit à l'Eternel : Mon châtiment est trop grand pour être supporté. 14 Voici, tu me chasses aujourd'hui de cette terre; je serai caché loin de ta face, je serai errant et vagabond sur la terre, et quiconque me trouvera me tuera. 15 L'Eternel lui dit : Si quelqu'un tuait Caïn, Caïn serait vengé sept fois. Et l'Eternel mit un signe sur Caïn pour que quiconque le trouverait ne le tuât point.
16 Puis, Caïn s'éloigna de la face de l'Eternel, et habita dans la terre de Nod, à l'orient d'Eden." (Genèse 4, 9 - 16)

23 Longtemps après, le roi d'Egypte mourut, et les enfants d'Israël gémissaient encore sous la servitude, et poussaient des cris. Ces cris, que leur arrachait la servitude, montèrent jusqu'à Dieu. 24 Dieu entendit leurs gémissements, et se souvint de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob. 25 Dieu regarda les enfants d'Israël, et il en eut compassion. (Exode 2, 23 - 25)


Etape 2 : Puis vient le printemps ! 

Ici, nous sommes toujours à l'est, mais la lumière vient et nous réchauffe. C'est le printemps, vers Pâquesannexe, la terre est libérée des frimas de l'hiver et devient féconde.

3 Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. 4 Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres. 5 Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour. (Genèse 1 - 5)

1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. 4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 5 La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue. (Jean 1,1 - 5)

"8 Puis l'Eternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé. 9 L'Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal. 10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras." (Genèse 2, 8 - 10)

resurrection  amandier

Je mélange peinture et plantes artificielles. Nous voyons au premier plan un amandier. Il est comme un veilleur*, le premier à fleurir. Comme un flambeau* sur un ciel d'orage, il annonce une bonne nouvelle. Bientôt, un changement complet ! Est-ce possible ?

* Amandier : J'avais déjà utilisé cet arbre dans un de mes tableaux : le "rétablissement de la fille de Jaïros et de la femme hémorragique".
- L'amandier en fleur resplendissant "Luwz" (Genèse 30, 37), en hébreu est associé à la lumière. Il fait également partie du dessin des tiges de la menorah, le chandelier à 7 branches. (cf. l'annexe 3 sur la "lumière")
- L'amandier en hébreu se dit également "Shaqed" (venant de "shaqad" signifiant en hébreu "veiller à, être vigilant sur"). Il est associé à l'idée du "veilleur".
"La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots : Que vois-tu, Jérémie ? Je répondis : Je vois une branche d'amandier" (Jérémie 1, 11)
(cf. l'annexe 4 sur les "veilleurs")
* Flambeau : comme la "lumière du premier jour" (Genèse 1, 3) et comme l'agneau, le "flambeau" de la "Jérusalem Nouvelle (Apocalypse 21, 23)

Je commence à peindre, dans le ciel, un térébinthe*. Il est comme un repère, le point de départ du changement qui commence à s'accomplir.

disciple resurrection  amandier

* Le térébinthe ou chêne ("'Elah" en hébreu avec l'idée d'homme vaillant, fort...), dans l'Ancien Testament, est souvent le point de départ d'une victoire prochaine du monde de Dieu (le monde du jour, qui sert la Vie), sur le monde qui le rejette (le monde de la nuit, qui sert la mort).
C'est sous lui que se trouve les personnages qui vont intervenir pour lui, comme Abraham, Jacob, Gédéon, David,...

"Pour accorder aux affligés de Sion, Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, Une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu, Afin qu'on les appelle des térébinthes de la justice, Une plantation de l'Eternel, pour servir à sa gloire." (Esaïe 61, 3)

J'avais déjà utilisé la symbolique du térébinthe, dans mes tableaux :  l'"Appel des disciples"et l'annexe 2 du "rétablissement de la fille de Jaïros et de la femme hémorragique".





3/
Etape 3 : Du sud au nord, c'est l'été ! 


Côté sud

Au sud, c'est le début de l'été, un peu avant la Pentecôte
. Tout pousse à foison. C'est l'explosion des saveurs, promesses de délices.

Je continue à peindre le figuier que j'avais commencé, ainsi que les
épices (myrte, henné, safran, nard, myrrhe...)Et je rajoute un grenadier et du blé

Pour cette composition, je m'inspire de différents textes de la Bible :
  • les plantes décrites lors de l'arrivée en Terre promise au cours de l'Exode (figuier, grenadier, vigne...), 
  • les plantes présentes dans le jardin dans le Cantique des cantiques 4, 14... (grenadiers, troënes, nard, safran, roseau aromatique, cinnamome, myrrhe, aloès,...)
  • la composition de l'huile d'onction et le parfum pour le chandelier du Tabernacle (Exode 25...)
  • les 3 présents à la naissance de Jésus (épices)
  • Et pour le blé, je m'appuie sur une étude que j'avais faite en peignant "la multiplication des pains et des poissons".

RETOUR  RETOUR



Côté coeur

Au coeur de la fresque, c'est l'été, la Pentecôte
annexe (ou la Fête des Semaines, 50 jours après Pâques).
  • Pour les hébreux, c'est le don de la Loi (les 2 tables de la Loi écrite du doigt de Dieu sur le Mont Sinaï - Exode 31...32...34...).
"18 Lorsque l'Eternel eut achevé de parler à Moïse sur la montagne de Sinaï, il lui donna les deux tables du témoignage, tables de pierre, écrites du doigt de Dieu." (Exode 31, 18)

"1 L'Eternel dit à Moïse : Taille deux tables de pierre comme les premières, et j'y écrirai les paroles qui étaient sur les premières tables que tu as brisées." (Exode 34, 1)
  • Pour les chrétiens, c'est le don de l'Esprit
"1 Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. 2 Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. 3 Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. 4 Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer." (Actes 2, 1 - 4)

J'esquisse des Tables (Tables de la Loi ou "Dix Paroles") aux pieds des oliviers. Tables brisées, tables oubliées, alliance brisée, alliance oubliée...
coeur  coeur

2 oliviers, comme 2 témoins révèlent le Christ ressuscité


Comme 2 témoins, le temps d'un instant, le visible dévoile l'invisible : une forme lumineuse apparaît entre les 2 oliviers, comme un Christ ressuscité.

"3 Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours. 4 Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre." (Apocalypse 11, 3 - 4)

"20 Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux." (Matthieu 18, 20)



Côté nord

Au nord, c'est la fin de l'été. Pour l'instant, je n'ai pas fait grand chose à part l'esquisse d'un palmier à l'huile de lin.


4/ Etape 4 : A l'Ouest, c'est l'automne

A l'ouest, c'est l'automne. Ciel d'aube... troupeaux de moutons et monde nomade... Bientôt la fête des cabanesannexe.
aube troupeau
Voir les versets de la Bible qui m'ont inspiré et que j'ai illustré.

Haut

 

ANNEXE

Recherche : Voici quelques versets de la Bible qui m'ont inspiré

"Où demeures-tu ?" (Jean 1, 38)

Les 3 grandes fêtes

Jardin, jardinier (Christ)

Consolateur, protecteur (Esprit) du jardin (Ganan = protéger)

1/ Les 3 grandes fêtes ordonnées par Dieu

14 Trois fois par année, tu célébreras des fêtes en mon honneur. 15 Tu observeras la fête des pains sans levain; pendant sept jours, au temps fixé dans le mois des épis, tu mangeras des pains sans levain, comme je t'en ai donné l'ordre, car c'est dans ce mois que tu es sorti d'Egypte; et l'on ne se présentera point à vide devant ma face. 16 Tu observeras la fête de la moisson, des prémices de ton travail, de ce que tu auras semé dans les champs; et la fête de la récolte, à la fin de l'année, quand tu recueilleras des champs le fruit de ton travail. 17 Trois fois par année, tous les mâles se présenteront devant le Seigneur, l'Eternel. (Exode 23, 16 - 17)

22 Tu célébreras la fête des semaines, des prémices de la moisson du froment, et la fête de la récolte, à la fin de l'année.
23 Trois fois par an, tous les mâles se présenteront devant le Seigneur, l'Eternel, Dieu d'Israël. 24 Car je chasserai les nations devant toi, et j'étendrai tes frontières; et personne ne convoitera ton pays, pendant que tu monteras pour te présenter devant l'Eternel, ton Dieu, trois fois par an.
25 Tu n'offriras point avec du pain levé le sang de la victime immolée en mon honneur; et le sacrifice de la fête de Pâque ne sera point gardé pendant la nuit jusqu'au matin.
26 Tu apporteras à la maison de L'Eternel, ton Dieu, les prémices des premiers fruits de la terre. Tu ne feras point cuire un chevreau dans le lait de sa mère.
27 L'Eternel dit à Moïse : Ecris ces paroles; car c'est conformément à ces paroles que je traite alliance avec toi et avec Israël. (Exode 34, 22 - 27)

"Il existait 3 fêtes des récoltes, celle de l'orge, le grain commun (mars/avril), celle du blé, le grain noble (mai/juin) et celle du raisin et des fruits (septembre/octobre). Israël va donner une nouvelle signification à ces trois fêtes. Puis, le christianisme reprend à son tour la tradition juive en l'adaptant.


La récolte de l'orge correspond à la Pâque juive (Pessa'h) ou Pâques chez les chrétiens, celle du blé 50 jours plus tard à la Fête des Semaines (Chavouot, "fête des prémices") ou Pentecôte chez les chrétiens et celle des fruits, en automne, à la très joyeuse Fête des Tentes (Soukkot, "fête des cabanes") ou "Thanksgiving" chez certains chrétiens et quelques fois l'occasion de grands rassemblements.
  • Pâque juive (Pessa'h) : est l’une des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme, prescrites par la Bible. Elle correspond à la libération par Dieu du Peuple Hébreux de l'Egypte (Exode 34, 18 - 23) et le début de l'Exode. Le départ des Hébreux fut si précipité que le pain n'eut même pas le temps de lever. Depuis, le pain est mangé sans levain durant la semaine qui précède la Pâque. A cette occasion, les prémices de la récolte, les premières gerbes d'orge sont offertes au Temple (Lévétique 23, 5 - 14)..."
  • Pâques est la fête la plus importante chez les chrétiens, commémore à la fois la dernière Cène instituant l'eucharistie, la Passion du Christ et sa résurrection de Jésus, le troisième jour après la Passion (mise en croix).
  • Fête des Semaines (Chavouot, "fête des prémices") : est l’une des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme, prescrites par la Bible, au cours de laquelle on célèbre le début de la saison de la moisson du blé et, dans la tradition rabbinique, le don de la Torah sur le mont Sinaï.
  • Pentecôte célèbre la venue de l'Esprit-saint, cinquante jours après Pâques, sur les apôtres de Jésus-Christ et sur les autres personnes présentes avec eux  (Actes des Apôtres). C'est coup d'envoi de la mission : annoncer la bonne nouvelle de la résurrection du Christ à toutes les nations.
  • Fête des Tentes (Soukkot, "fête des tabernacles", "la Fête") : est l’une des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme. C'est une grande fëte, un grand rassemblement. Elle demande à "tout indigène en Israël" de demeurer dans sa tente en souvenir des tentes (hébreu : soukkot) dans lesquelles les enfants d'Israël ont résidé lors de leur sortie du pays d'Égypte et celle de prendre le premier jour quatre espèces. Souccot commémore l'assistance divine dont les Israélites ont bénéficié lors de l'Exode. Zacharie, l'un des derniers prophètes, annonce que la « fête des tentes » deviendra, aux temps messianiques, un festival universel au cours duquel toutes les nations alentour se rendront à Jérusalem pour se prosterner devant Dieu et pour célébrer la fête des Cabanes, sous peine de quoi elles ne seront pas "favorisées par la pluie".
16 Tous ceux qui resteront de toutes les nations Venues contre Jérusalem Monteront chaque année Pour se prosterner devant le roi, l'Eternel des armées, Et pour célébrer la fête des tabernacles. 17 S'il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem Pour se prosterner devant le roi, l'Eternel des armées, La pluie ne tombera pas sur elles. 18 Si la famille d'Egypte ne monte pas, si elle ne vient pas, La pluie ne tombera pas sur elle; Elle sera frappée de la plaie dont l'Eternel frappera les nations Qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. 19 Ce sera le châtiment de l'Egypte, Le châtiment de toutes les nations Qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles.
20 En ce jour-là, il sera écrit sur les clochettes des chevaux : Sainteté à L'Eternel ! Et les chaudières dans la maison de l'Eternel Seront comme les coupes devant l'autel. 21 Toute chaudière à Jérusalem et dans Juda Sera consacrée à l'Eternel des armées; Tous ceux qui offriront des sacrifices viendront Et s'en serviront pour cuire les viandes; Et il n'y aura plus de marchands dans la maison de l'Eternel des armées, En ce jour-là. (Zacharie 14, 16 - 21)
  • Thanksgiving (fête d'action de grâce), historiquement, était un jour de fête dans les sociétés européennes paysannes durant lequel on remerciait Dieu par des prières et des réjouissances pour les bonheurs que l’on avait pu recevoir pendant l’année. Cette célébration est désormais laïque en Amérique du Nord, mais toujours célébrée au Canada le deuxième lundi d'octobre. Pourquoi n'est-elle pas plus fêtée chez les chrétiens ?

 


 

2/ Le jardin

 Définition

Jardin en hébreu se dit : "Gan" et signifie "jardin, enclos, jardin fermé..." ; au figuré : " une mariée".
Il vient du verbe (racine primaire) : "Ganan" signifiant "défendre, couvrir, entourer, protéger ..."
La première occurence au mot jardin dans la Bible apparait en Genèse 2, 8.

RM : Jeu de lettre inversées : en hébreu "Nagach" (nag...) signifie "frapper, renverser, se heurter...

 Quelques versets sur le jardin

Genèse

"8 Puis l'Eternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé. 9 L'Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal. 10 Un fleuve sortait d'Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras." (Genèse 2, 8 - 10)

"L'Eternel Dieu prit l'homme, et le plaça dans le jardin d'Eden pour le cultiver et pour le garder." (Genèse 2, 15)

"Et l'Eternel Dieu le chassa du jardin d'Eden, pour qu'il cultivât la terre, d'où il avait été pris." (Genèse 3, 23)


Cantique des cantiques, Chapitre 4

"1 Que tu es belle, mon amie, que tu es belle ! Tes yeux sont des colombes, Derrière ton voile. Tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres, Suspendues aux flancs de la montagne de Galaad. 2 Tes dents sont comme un troupeau de brebis tondues, Qui remontent de l'abreuvoir; Toutes portent des jumeaux, Aucune d'elles n'est stérile. 3 Tes lèvres sont comme un fil cramoisi, Et ta bouche est charmante; Ta joue est comme une moitié de grenade, Derrière ton voile. 4 Ton cou est comme la tour de David, Bâtie pour être un arsenal ; Mille boucliers y sont suspendus, Tous les boucliers des héros. 5 Tes deux seins sont comme deux faons, Comme les jumeaux d'une gazelle, Qui paissent au milieu des lis. 6 Avant que le jour se rafraîchisse, Et que les ombres fuient, J'irai à la montagne de la myrrhe Et à la colline de l'encens. 7 Tu es toute belle, mon amie, Et il n'y a point en toi de défaut. 8 Viens avec moi du Liban, ma fiancée, Viens avec moi du Liban ! Regarde du sommet de l'Amana, Du sommet du Senir et de l'Hermon, Des tanières des lions, Des montagnes des léopards.

9 Tu me ravis le coeur, ma soeur, ma fiancée, Tu me ravis le coeur par l'un de tes regards, Par l'un des colliers de ton cou. 10 Que de charmes dans ton amour, ma soeur, ma fiancée ! Comme ton amour vaut mieux que le vin, Et combien tes parfums sont plus suaves que tous les aromates ! 11 Tes lèvres distillent le miel, ma fiancée; Il y a sous ta langue du miel et du lait, Et l'odeur de tes vêtements est comme l'odeur du Liban.

12 Tu es un jardin fermé, ma soeur, ma fiancée, Une source fermée, une fontaine scellée. 13 Tes jets forment un jardin, où sont des grenadiers, Avec les fruits les plus excellents, Les troënes avec le nard ; 14 Le nard et le safran, le roseau aromatique et le cinnamome, Avec tous les arbres qui donnent l'encens ; La myrrhe et l'aloès, Avec tous les principaux aromates; 15 Une fontaine des jardins, Une source d'eaux vives, Des ruisseaux du Liban. 16 Lève-toi, aquilon ! viens, autan ! Soufflez sur mon jardin, et que les parfums s'en exhalent ! Que mon bien-aimé entre dans son jardin, Et qu'il mange de ses fruits excellents !"

 


 

3/ Jésus-Christ, es-tu le jardinier ? (voir l'esquisse sur papier du départ)

Jean 20 : le jardinier

"11 Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre; 12 et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l'un à la tête, l'autre aux pieds.

13 Ils lui dirent : Femme, pourquoi pleures-tu ? Elle leur répondit : Parce qu'ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l'ont mis. 14 En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout; mais elle ne savait pas que c'était Jésus.

15 Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, pensant que c'était le jardinier, lui dit : Seigneur, si c'est toi qui l'as emporté, dis-moi où tu l'as mis, et je le prendrai. 16 Jésus lui dit : Marie ! Elle se retourna, et lui dit en hébreu: Rabbouni ! c'est-à-dire, Maître ! 17 Jésus lui dit : Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. 18 Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu'elle avait vu le Seigneur, et qu'il lui avait dit ces choses." (Jean 20, 11 - 18)

 


 

4/ Le consolateur, le protecteur (du jardin = Ganan = protéger)

Hors, quel est l'origine du mot "jardin" en hébreu ?
"Ganan" signifiant "défendre, couvrir, entourer, protéger ..."

Et qui est consolé ? Ceux qui, à tout instant (dès à présent et depuis toujours), viennent visiter le jardin, guidés par son jardinier ?

"1 Consolez, consolez mon peuple, Dit votre Dieu. 2 Parlez au coeur de Jérusalem, et criez lui Que sa servitude est finie, Que son iniquité est expiée, Qu'elle a reçu de la main de l'Eternel Au double de tous ses péchés." (Esaïe 40, 1 - 2)

"37 Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria : Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. 38 Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Ecriture. 39 Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié." (Jean 7, 37 - 39)

"Mais le consolateur, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit." (Jean 14, 26)
"Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi ;" (Jean 15, 26)

"Quand
le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir." (Jean 16, 13)

"Cependant je vous dis la vérité : il vous est avantageux que je m'en aille,
car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai." (Jean 16, 7)

"13 Et l'un des vieillards prit la parole et me dit : Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d'où sont-ils venus ?  14 Je lui dis : Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l'agneau.  15 C'est pour cela qu'ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux;  16 ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, et le soleil ne les frappera point, ni aucune chaleur.  17 Car l'agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux." (Apocalypse 7, 13 - 17)


"1 Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus. 2 Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux. 3 Et j'entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. 4 Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. 5 Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit : Ecris; car ces paroles sont certaines et véritables. 6 Et il me dit : C'est fait ! Je suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement. 7 Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils. 8 Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort."  (Apocalypse 21, 1 - 8)

Haut

© Alexandra Domnec, tous droits réservés - Pour me contacter : alexandra@domnec.com