Fresque : "Un chemin de foi, un chemin de vie" par Alexandra Domnec

Accueil | Fresque | Art biblique | Abbaye | Rivière | Mer | Fôret | Enfant | Village | FemmeInstants partagés | Chemin d'artiste | Liens sur toile

Présentation   Histoire, semaine après semaine  Lexique
Précédent Cette semaine : Un arc-en-ciel dans la nuée, signe de l'alliance (10/02/14) => Voir mes notes Suivant
RETOUR
Huile sur bois de 36 m3, en cours depuis octobre 2013...


Notes

arc arc

1/ Au coeur, un arc-en-ciel dans la nuée

Au niveau du rocher (trône), au pied des oliviers, je viens de peindre un petit arc-en-ciel dans la nuée. Les chutes d'eau créent souvent ce genre de phénomène.

Pour moi, il est le signe annonciateur d'un arc-en-ciel beaucoup plus grand qui peu-à-peu prend forme dans les 4 étapes de la fresque, au fur et à mesure que le jardin des 4 saisons se revêt de couleurs.

"3 Celui qui était assis avait l'aspect d'une pierre de jaspe et de sardoine; et le trône était environné d'un arc-en-ciel semblable à de l'émeraude." (Apocalypse 4, 3)

RETOUR


2/
 
Qu'est-ce que l'arc-en-ciel dans la Bible ?

Depuis Noé, l'Arc-en-ciel est le signe de l'alliance perpétuelle que Dieu a établi entre lui et tous les êtres vivants qui sont sur la terre.

16 L'arc sera dans la nuée, et je le regarderai pour me souvenir de l'alliance perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants qui sont sur la terre. 17 Dieu dit à Noé : Tel est le signe de l'alliance que j'établis entre moi et tous ceux qui sont sur la terre." (Genèse 9, 16 - 17)



3/
Lumière, prisme et arc en ciel


prisme  prisme  
(Source image et info : https://fr.wikipedia.org/wiki/Spectre_visible)


Et tout semble, comme dans la Genèse, commencer avec la lumière , et se diffuser dans le monde comme un arc-en-ciel par son prisme.

"1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. 2 La terre était informe et vide (=Tohu-Bohu) : il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
3 Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. 4 Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres. 5 Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour." (Genèse 1, 1 - 5)

"1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. 4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 5 La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue." (Jean 1, 1 - 5)


4/ La pierre d'angle, le Christ ressuscité, en gloire, en mandorle...

mandorle

Dans ma peinture, le prisme est au coeur de la fresque, au coeur de la croix de vie. Il est symbolisé par le Christ ressucité, en gloire, en mandorle (en forme d'amande, dans un losange), posé au sommet de Sion (voir rocher) à partir duquel, le monde est nourrit de grâces de différentes couleurs. 

"Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie." (Jean 8, 12)

"C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Voici, j'ai mis pour fondement en Sion une pierre, Une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, Solidement posée; Celui qui la prendra pour appui n'aura point hâte de fuir." (Esaïe 28, 16)


"Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire." (Ephésiens 2, 20)


5/ Christ en gloire, comme fondement de ma "Jérusalem symbolique"

Et je vois ce rocher comme le coeur du royaume, comme celui de cette sorte de "Jérusalem* symbolique", la pierre d'angle du Temple, le coeur du Christ en gloire, avec pour fondement, la paix. La paix du Christ !

"11 Personne, en effet, ne peut poser d'autre fondation que celle qui est en place, à savoir Jésus-Christ." (1 Corinthiens 3, 11)

"1 Mes frères, je ne veux pas que vous l'ignoriez : nos pères ont tous été sous la nuée, ils sont tous passés au travers de la mer, 2 ils ont tous reçu le baptême de Moïse, dans la nuée et dans la mer, 3 ils ont tous mangé la même nourriture spirituelle 4 et ils ont tous bu le même breuvage spirituel — ils buvaient en effet à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher, c'était le Christ." (1 Corinthiens 10, 4)

"18 Les Juifs, prenant la parole, lui dirent : Quel miracle nous montres-tu, pour agir de la sorte ? 19 Jésus leur répondit : Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. 20 Les Juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras ! 21 Mais il parlait du temple de son corps. 22 C'est pourquoi, lorsqu'il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu'il avait dit cela, et ils crurent à l'Ecriture et à la parole que Jésus avait dite." (Jean 2, 18 – 22)

* "Jérusalem" signifie en hébreu "fondement de la paix"

Haut

 

ANNEXE :

Recherche : Voici quelques versets de la Bible qui m'ont inspiré

"Où demeures-tu ?" (Jean 1, 38)

Faire alliance / Restaurer / Retour à la paix


1/
Faire alliance / Bara et Barah


Dans l'idée de faire alliance*, il y a l'idée de créer, façonner,... et aussi de partager une nourriture.

Le mot "alliance" en hébreu "Beriyth" vient a priori de 2 verbes :
- de "Bara" : former, façonner, créer (avec Dieu comme sujet)..., être créé... , couper, abattre

- de "Barah" : manger, consommer,... donner à manger, faire prendre de la nourriture...




 


2/ Restaurer / Shuwb

Je crois que les étapes offre cette double grâce, des dons de Dieu aux couleurs de l'arc-en-ciel pour nous restaurer dans tous les sens du terme, comme pour le verbe hébreu "Shuwb"* :

* Shuwb / restaurer : Ce verbe a plusieurs sens, comme pour le verbe hébreu "Shuwb". Nous sommes "restaurés" dans le sens de "nourris", mais aussi dans celui de "réparés" ("remis à neuf") et dans celui de "revenus" ("retourné") à nos origines.
Il s'agit d'une conversion, se convertir dans le vrai sens du terme, sous-entendu, se retourner vers Dieu. (voir "conversion"Dico de Théo  de l'église protestante de l'Etoile)


Des dons de Dieu, à la fois pour nous restaurer :
  • dans le sens de (re)créer, nous transformerd'être réparé ("remis à neuf")...
2 Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. 3 Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. (Psaume 23, 2 - 3)
  • dans le sens de nous nourrir, d'être nourri, de nous réconforter, nous soutenir (force) dans cette aventure et nous inciter, comme les hébreux dans le désert, à se demander : "Qu'est-ce que c'est ?"*
  • dans le sens de nous retourner, nous faire revenir à nos origines, se retourner vers la vie en général en se reliant (réconciliant) avec chaque élément qui la constitue (l'envie, la nature, les animaux, les autres, le Tout-Autre, Dieu). Et en se retournant vers la vie jusqu'à Dieu, de nous faire retrouver le sens initial de notre vie et de partir en mission pour lui. Idée fondamentale qui le coup d'envoi Abram dans son voyage. 
"L'Eternel dit à Abram: "Va vers toi-même ("Lekh Lekha") ; quitte ton pays, laisse ta famille et la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai". (Genèse 12, 1)

"10 Jacob partit de Beer-Schéba, et s'en alla à Charan. 11 Il arriva dans un lieu où il passa la nuit; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là. 12 Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. 13 Et voici, l'Eternel se tenait au-dessus d'elle; et il dit : Je suis l'Eternel, le Dieu d'Abraham, ton père, et le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. 14 Ta postérité sera comme la poussière de la terre; tu t'étendras à l'occident et à l'orient, au septentrion et au midi; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité. 15 Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai (Shuwb)  dans ce pays; car je ne t'abandonnerai point, que je n'aie exécuté ce que je te dis." (Genèse 28, 10 - 15)

 


 


3/ L'idée de "restaurer", déjà présente dans 2 de mes tableaux


xxxx images des tableaux

J'avais déjà repris cette idée de la "
restauration" dans 2 de mes tableaux : "Noces de Cana", le Très Saint, la "Multiplication des pains et des poissons" au niveau de l'analyse du verset 12,


* "Man" vient de "Mah"* et signifie "Qu'est-ce que c'est ?" : c'est la traduction du mot "manne" en hébreu (Exode 16, 15), le pain du ciel qui a nourri les Israélites dans le désert.
* "Mah" et signifie "qu'est-ce qui, quoi, comment..." : première occurence dans la Bible avec l'évocation d'une forme de nourriture : "9 L'Eternel dit à Caïn : Où est ton frère Abel ? Il répondit : Je ne sais pas; suis-je le gardien de mon frère ? 10 Et Dieu dit : Qu (Mah)'as-tu fait ? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi. 11 Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère." (Genèse  4, 9 - 11)

 


 


4/
La pierre dressée à Bethel, la maison de Dieu

"10 Jacob partit de Beer-Schéba, et s'en alla à Charan. 11 Il arriva dans un lieu où il passa la nuit ; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là. 12 Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. 13 Et voici, l'Eternel se tenait au-dessus d'elle; et il dit : Je suis l'Eternel, le Dieu d'Abraham, ton père, et le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. 14 Ta postérité sera comme la poussière de la terre; tu t'étendras à l'occident et à l'orient, au septentrion et au midi; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité. 15 Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai (Shuwb) dans ce pays ; car je ne t'abandonnerai point, que je n'aie exécuté ce que je te dis.

16 Jacob s'éveilla de son sommeil et il dit : Certainement, l'Eternel est en ce lieu, et moi, je ne le savais pas ! 17 Il eut peur, et dit : Que ce lieu est redoutable ! C'est ici la maison de Dieu, c'est ici la porte des cieux ! 18 Et Jacob se leva de bon matin; il prit la pierre dont il avait fait son chevet, il la dressa pour monument, et il versa de l'huile sur son sommet. 19 Il donna à ce lieu le nom de Béthel; mais la ville s'appelait auparavant Luz. 20 Jacob fit un voeu, en disant : Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir, 21 et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l'Eternel sera mon Dieu ; 22 cette pierre, que j'ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu ; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras." (Genèse 28, 10 - 22)

* Luz/Luwz : signifie l'amandier . L'ancien nom de la ville de Béthel (maison de Dieu)

Haut

© Alexandra Domnec, tous droits réservés - Pour me contacter : alexandra@domnec.com